MBIA - Perte au T4 après $3,5 mds de dépréciations

jeudi 31 janvier 2008 08h53
 

NEW YORK, 31 janvier (Reuters) - MBIA (MBI.N: Cotation), numéro un mondial du rehaussement de crédit, a fait état d'une lourde perte au quatrième trimestre, sous le coup de 3,5 milliards de dollars de provisions, alors que le groupe se démène pour ne pas perdre sa notation "triple A", indispensable à son activité.

La société a fait état d'une perte de 2,3 milliards de dollars sur la période, soit 16,61 dollars par action, contre un bénéfice de 181 millions (1,32 dollar par action) il y a un an.

MBIA a expliqué qu'il avait passé ces provisions pour couvrir son portefeuille de dérivés de crédit, la somme de 3,5 milliards de dollars comprenant notamment 713,5 millions au titre de son exposition indirecte au marché du crédit immobilier.

Le groupe, qui garantit les émissions d'obligations de municipalités ainsi que les refinancements des dettes des ménages, a cédé pour un milliard d'euros de titres plus tôt dans le mois pour renforcer son bilan.

Warburg Pincus a investi 500 millions de dollars dans MBIA et s'est engagé à soutenir une émission obligataire de 500 millions d'euros.

Gary Dunton, directeur général du rehausseur, a estimé que l'ensemble de ces mesures compensait les provisions.

"Nous sommes persuadés que ces mesures, combinées à un moindre besoin en capital en raison d'un ralentissement de la croissance de nos activités, se traduira par une position en matière de fonds propres dépassant les exigences pour avoir un triple A (...) Cela nous permettra de continuer à répondre aux besoins de nos clients et des investisseurs", déclare-t-il, cité dans un communiqué.

Moody's a toutefois dit, le 17 janvier dernier, que même avec l'injection de nouvelles liquidités, un abaissement de la notation de la principale branche de MBIA n'était pas exclue.

MBIA, comme la plupart de ses concurrents, devra vraisemblablement verser de lourdes indemnités dans les mois à venir après avoir assuré des obligations adossées au crédit immobiliers "subprime".

L'agence de notation Fitch Ratings a annoncé mercredi avoir abaissé de "AAA" à "AA" sa note crédit de la division réhaussement de crédit de FGIC Corp, au motif que celle-ci ne présente pas une base de capital suffisante pour justifier la meilleure note de crédit du classement. Plus de détails [ID:nL30161773]. /BVO

(Ritsuko Ando et Dan Wilchins, version française Benoit Van Overstraeten)