January 31, 2008 / 12:05 PM / 9 years ago

UBS, Credit Suisse risquent encore des dépréciations /régulateur

2 MINUTES DE LECTURE

ZURICH, 31 janvier (Reuters) - La Commission fédérale des banques (CFB) s'attend à ce qu'UBS UBSN.VX et Credit Suisse CSGN.VX inscrivent de nouvelles dépréciations dans leurs comptes, liées non pas à la crise des "subprime" mais à des activités telles que les cartes de crédit et les prêts aux entreprises et aux particuliers, a déclaré son président, Daniel Zuberbuehler, dans un entretien publié jeudi.

Il estime qu'UBS n'est pas à l'abri de nouveaux amortissements bien qu'elle ait dévoilé mercredi un montant total de 18,4 milliards de dollars de dépréciations au titre de 2007.

"Aussi longtemps que durera la crise, il y aura de nouvelles dépréciations", a-t-il dit dans une interview parue jeudi dans le quotidien Blick, en faisant référence à UBS.

Au sujet des deux grandes banques helvétiques, il ajoute que les "risques ne sont aujourd'hui plus limités aux crédits hypothécaires de type subprime mais contaminent les cartes de crédit, les prêts privés et commerciaux".

"On ne peut exclure que d'autres problèmes surviennent", a-t-il ajouté.

Vers 12h00 GMT, alors que l'indice DJ Stoxx européen des banques .SX7P se contracte de 3,5%, UBS chute de 8,55% et Credit Suisse de 5,46%. /PS/SK

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below