April 30, 2008 / 9:12 AM / 9 years ago

LEAD 1 Siemens - Le résultat net plonge de 67% au T2

4 MINUTES DE LECTURE

MUNICH, 30 avril (Reuters) - Siemens (SIEGn.DE) a fait état mercredi d'un bénéfice net en recul de 67% et inférieur aux attentes au titre du deuxième trimestre de son exercice 2007-2008, en raison d'opérations non poursuivies et du retard pris dans certains projets.

Le bénéfice net est ressorti à 412 millions d'euros pour la période de janvier à avril, a fait savoir le groupe allemand dans un communiqué, alors que les 19 analystes interrogés par Reuters attendaient en moyenne 451 millions.

Le bénéfice d'exploitation du groupe est tombé à 1,2 milliard d'euros contre 1,78 milliard un an plus tôt.

Les prises de commandes ont augmenté de 15% à 23,4 milliards d'euros, tandis que le chiffre d'affaires a progressé de 2% à 18,1 milliards.

Les analystes avaient tablé sur un bénéfice opérationnel de 1,016 milliard d'euros sur un chiffre d'affaires de 19,28 milliards.

Le groupe, qui fait l'objet de plusieurs enquêtes dans des dossiers de corruption, a dit s'attendre pour l'exercice en cours à un bénéfice stable par rapport à l'exercice précédent pour ses opérations poursuivies.

À 9h00 GMT, le cours du titre Siemens progressait de 0,91% à 74,02 euros.

Depuis le début de l'année, l'action a perdu près d'un tiers de sa valeur, pénalisée par le report de plusieurs projets.

Le président du directoire, Peter Löscher, a déclaré mercredi qu'il restait optimiste pour le deuxième semestre 2008 mais qu'il s'attendait à une contagion de la crise financière et à ses conséquences.

"Nous percevons déjà les premiers signes d'une plus grande prudence des consommateurs quant à nos produits standards en Allemagne", a-t-il dit.

Le ratio entre les nouvelles commandes et le chiffre d'affaires reste toutefois satisfaisant et "montre que nous avons de belles perspectives de croissance à l'avenir", dit Löscher

Par ailleurs, Löscher a indiqué qu'il restait intéressé par un partenariat à long terme avec Areva CEPfi.PA au sein de la coentreprise Areva np.

Siemens, qui se débat pour restructurer son activité de turbines pour trains afin de rattraper son retard sur General Electric (GE.N) en termes de rentabilité, avait émis en mars un avertissement sur ses résultats, prévenant qu'il tablait sur un impact négatif d'environ 900 millions d'euros au deuxième trimestre après un audit de grands projets mis en oeuvre par trois de ses divisions.

Au final, les charges ont atteint 857 millions d'euros lors du trimestre. Elles incluent 559 millions d'euros pour sa division Power Train, 209 millions dans sa division de Transportation Systems et 89 millions d'euros dans sa division IT Solutions et Services.

Siemens a également fait savoir qu'il comptait toujours se séparer de sa branche de téléphonie professionnelle, Siemens Entreprise Networks, en vente depuis près de deux ans. /DR/NDE

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below