April 30, 2008 / 3:28 PM / 9 years ago

LEAD 1 P&G sembnle résister au ralentissement économique

4 MINUTES DE LECTURE

NEW YORK, 30 avril (Reuters) - Procter & Gamble (PG.N), le numéro un mondial des produits de grande consommation, a publié mercredi un bénéfice trimestriel en hausse, les mesures de contrôle des coûts et les hausses de prix lui ayant permis de compenser l'augmentation des cours des matières premières et de l'énergie.

Les résultats sont salués par Wall Street, où l'action P&G gagnait 3,4% en matinée à 68,14 dollars.

Resultats

Le groupe américain, qui possède entre autres les marques Pampers et Gillette, a réalisé sur les trois premiers mois de l'année, le troisième trimestre de son exercice fiscal, un bénéfice net de 2,71 milliards de dollars, soit 82 cents par action, contre 2,51 milliards (74 cents/action) un an plus tôt.

Son chiffre d'affaires a augmenté de 9% à 20,5 milliards de dollars.

Les analystes anticipaient en moyenne un bénéfice de 81 cents par action pour un chiffre d'affaires de 20,4 milliards de dollars selon Reuters Estimates.

Contexte

Comme ses concurrents, P&G est confronté à la forte hausse des prix d'achats de produits tels que le pétrole ou les composants des emballages. Face à cette évolution, il a annoncé son intention d'augmenter les prix de la plupart de ses produits.

"Les coûts des matières premières et de l'énergie constitueront davantage encore un défi l'an prochain", a dit le directeur financier Clayton Daley, lors d'une téléconférence. "Les concurrents, y compris les fabricants de marques distributeurs et les distributeurs eux-mêmes, augmentent eux aussi leurs prix."

Il a ajouté ne pas craindre que les hausses de prix nuisent aux parts de marché de son groupe.

Commentaires D'analystes

"Les investisseurs étaient de plus en plus préoccupés au début du trimestre par le risque de ralentissement de la croissance organique des ventes, notamment à la lumière de la faiblesse de certaines catégories de produits moins indispensables", écrit Andrew Sawyer, analyste de Goldman Sachs, dans une note à ses clients.

"Nous nous attendons à un léger rally du titre sous l'effet du soulagement (...) Les résultats sont un peu meilleurs qu'attendu", ajoute-t-il.

Pour William Chappell, de SunTrust Robinson Humphrey, "P&G a subi un transfert limité vers les marques distributeurs dans ses catégories de produits, en dépit du ralentissement économique américain". Il note que le taux de croissance du groupe aux Etats-Unis sur les six derniers mois est resté à peu près inchangé.

Previsions

Pour le trimestre en cours, P&G dit prévoir un bénéfice par action de 76 à 78 cents.

Il a relevé sa prévision de BPA annuel, portée entre 3,48 et 3,50 dollars alors que le point bas de cette fourchette était auparavant fixé à 3,46 dollars. /MA

Version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below