LEAD 1 Boeing - Bénéfice en hausse grâce aux avions civils

mercredi 30 janvier 2008 16h46
 

par Bill Rigby

NEW YORK, 30 janvier (Reuters) - Boeing (BA.N: Cotation) a fait état mercredi d'une progression plus forte que prévu de son bénéfice net du quatrième trimestre, à la faveur d'une hausse des livraisons d'avions civils, qui a compensé un recul des ventes de la division militaire du groupe.

Le géant américain d'aéronautique et de défense, numéro un mondial du secteur par le chiffre d'affaires et deuxième fournisseur du Pentagone, a assuré qu'il était en mesure de respecter le nouveau calendrier du programme 787 Dreamliner, en retard de quelque neuf mois par rapport au plan initial.

Ce retard a toutefois conduit Boeing à baisser de 500 millions de dollars sa prévision de chiffre d'affaires 2008, désormais attendu à entre 67 et 68 milliards, puisque la première livraison de 787, dont le succès commercial ne se dément pas, a été repoussée au début de 2009 alors qu'au départ elle devait intervenir au mois de mai prochain.

En revanche, Boeing, qui a remporté en 2007 la traditionnelle guerre des commandes qui l'opppose chaque année à Airbus (groupe EADS EAD.PA), a revu en hausse sa prévision de bénéfice par action pour l'année qui vient de commencer, en raison, selon les dires du constructeur, de gains de productivité.

Le groupe table désormais sur un BPA compris entre 5,70 et 5,85 dollars contre une estimation précédente de 5,55-5,75 dollars. Ceci dit, à ce niveau, les prévisions de Boeing ne correspondent pas à celles de Wall Street, qui anticipe en moyenne un BPA de 5,95 dollars.

Pour le quatrième trimestre 2007, Boeing a dégagé un bénéfice de 1,03 milliard de dollars, soit 1,36 dollar par action, contre 989 millions (1,29 dollar) un an plus tôt et une prévision moyenne des analystes financiers de 1,32 dollar, selon Reuters Estimates.

Le chiffre d'affaires sur la période est resté stable, à 17,5 milliards de dollars, la baisse des livraisons d'avions militaires et la création d'une coentreprise dans le domaine des lanceurs spatiaux ayant tout juste été compensées par les bonnes performances de la division aviation civile.

  Suite...