LEAD 1 Eiffage ne négocie pas avec Sacyr, n°2 nommé avant l'été

vendredi 29 février 2008 12h45
 

PARIS, 29 février (Reuters) - Eiffage (FOUG.PA: Cotation) ne négocie toujours pas avec l'espagnol Sacyr Vallehermoso SVO.MC dans le cadre du conflit judiciaire qui les oppose et rejette les solutions évoquées par le groupe espagnol, a fait savoir vendredi son P-DG Jean-François Roverato.

Il a également indiqué qu'un directeur opérationnel d'Eiffage serait désigné "d'ici l'été". Benoît Heitz avait démissionné début décembre 2007 de ses fonctions de directeur général.

"Nous avons été conviés à l'Elysée le 14 janvier au matin et M. del Rivero (président de Sacyr) a avancé un certain nombre d'idées qui n'étaient pas en cohérence avec la décision de l'AMF. Je n'ai pas pu donner mon agrément à des idées qui étaient contradictoires avec la position que nous défendons devant les tribunaux", a déclaré Jean-François Roverato lors d'une conférence portant sur les résultats 2007.

En juin, l'Autorité des Marchés financiers (AMF) avait invalidé une offre publique d'échange de Sacyr sur Eiffage, estimant que le groupe avait agi de concert avec d'autres actionnaires espagnols, et exigé le lancement d'une nouvelle offre publique sur Eiffage, partiellement en cash, au prix de 127,29 euros.

Luis del Rivero a notamment proposé le rachat d'une partie des titres d'Eiffage à un prix inférieur à 127,29 euros, la vente de titres "à un prix élevé", ou encore la prise de contrôle d'APRR APRR.PA, a indiqué Jean-François Roverato.

"Eiffage attend sereinement les décisions de justice et ne négocie pas avec Sacyr", a-t-il ajouté.

La cour d'appel de Paris se prononcera le 2 avril sur la demande de Sacyr cette décision de l'AMF. Le tribunal de commerce de Nanterre doit ensuite rendre sa décision le 6 mai sur la demande de Sacyr d'annuler l'assemblée générale des actionnaires du groupe français du 18 avril 2007.

LE N°2 POURRAIT VENIR DE L'EXTERIEUR   Suite...