USA - Provisions bancaires records pour pertes sur créances

jeudi 29 mai 2008 19h43
 

WASHINGTON, 29 mai (Reuters) - La crise du marché des prêts immobiliers a contraint les banques à provisionner en tout la somme record de 37,1 milliards de dollars (24 milliards d'euros) et elles devront mettre davantage encore de côté, a fait savoir jeudi l'agence fédérale qui garantit les dépôts.

"Sur la base des données dont nous disposons, je pense que (les provisions pour pertes sur créances) vont progresser lors des trimestres à venir", a prévenu Sheila Bair, qui préside la Federal Deposit Insurance Corporation (FDIC).

Au premier trimestre 2007, ces provisions ne se montaient qu'à 9,2 milliards de dollars.

Malgré cette hausse, le secteur a de plus en plus de mal à afficher un ratio créances douteuses/provisions conforme aux standards bancaires.

"C'est une tendance inquiétante," commente Sheila Bair, "c'est le genre de chiffre qui donne des maux de tête aux régulateurs."

Les indicateurs montrent une multiplication des défauts sur créances et une augmentation des charges exceptionnelles imputables en grande partie à la détérioration du marché de l'immobilier.

Pour le sixième trimestre consécutif, la FDIC a révisé en hausse le nombre d'établissements bancaires qu'elle juge problématiques. Ils sont désormais 90 alors qu'ils n'étaient que 76 fin 2007. /NDE

(John Poirier, version française Nicolas Delame)