LEAD 1 La crise rend les objectifs d'Allianz incertains

mardi 29 avril 2008 09h30
 

FRANCFORT, 29 avril (Reuters) - Allianz (ALVG.DE: Cotation), numéro un de l'assurance en Europe, a estimé mardi à 900 millions d'euros ses dépréciations du premier trimestre liées à la crise du crédit, qui rend en outre incertains ses objectifs à moyen terme.

Ces dépréciations sont imputables au segment des produits structurés de Dresdner Bank, la filiale bancaire de l'assureur allemand, et s'avèrent donc deux fois plus importantes que le pronostic avancé au début de l'année par le directeur financier d'Allianz Helmut Perlet.

Au total, les dépréciations de Dresdner Bank liées aux turbulences financières des derniers mois atteindront ainsi 2,5 milliards d'euros environ.

En conséquence, Allianz a déclaré que plus la crise du crédit durerait, plus ses objectifs à moyen terme seraient difficiles à atteindre, même s'ils restent réalisables.

Allianz prévoit désormais de scinder Dresdner Bank, ce qui pourrait être une première étape vers une cession pure et simple de sa branche Dresdner Kleinwort spécialisée dans la banque d'investissement.

Le groupe, dont les résultats trimestriels détaillés seront publiés le 9 mai, a dit viser une croissance de 10% en moyenne de son bénéfice opérationnel cette année et l'an prochain.

En février, il avait publié un bénéfice net record de près de huit milliards d'euros au titre de l'exercice 2007.

Allianz, qui possède notamment le français AGF, a dit prévoir de publier au titre de la période janvier-mars un bénéfice d'exploitation de 1,8 milliard d'euros en dépit d'un climat de marché difficile. Le bénéfice net trimestriel devrait avoisiner 1,1 milliard d'euros.

L'action Allianz, qui a perdu près de 12% de sa valeur depuis le début de l'année, cédait 1,35% à 129,05 euros environ en début de séance à Francfort. /MA/DR

(Bureau de Francfort, version française Marc Angrand)