LEAD 2 Deutsche Bank dans le rouge à cause de la crise du crédit

mardi 29 avril 2008 11h52
 

par John O'Donnell

FRANCFORT, 29 avril (Reuters) - Deutsche Bank (DBKGn.DE: Cotation), la première banque allemande, a publié mardi sa première perte trimestrielle en cinq ans, la crise financière l'ayant contrainte à plus de quatre milliards d'euros de dépréciations tout en pesant sur ses activités.

Les trois premiers mois de l'année se soldent par une perte avant impôt de 254 millions d'euros, à comparer à un bénéfice de plus de trois milliards d'euros sur la même période l'an dernier. Il s'agit du plus mauvais résultat trimestriel du groupe depuis l'éclatement de la bulle des valeurs internet.

Deutsche Bank était jusqu'à présent considéré comme relativement épargné par la crise du crédit, qui a notamment contraint UBS UBSN.VX et Royal Bank of Scotland (RBS.L: Cotation) à faire appel au marché pour se recapitaliser.

Mais au vu des résultats publiés mardi, la banque semble de plus en plus vulnérable, la crise mondiale pénalisant certaines de ses activités les plus importantes, comme le trading de produits de dette.

Les revenus de la division de banque d'investissement ont ainsi chuté à 880 millions d'euros au premier trimestre, contre 6,1 milliards un an plus tôt.

Lors d'une téléconférence avec des analystes, le directeur financier, Antonio di Iorio, s'est abstenu de confirmer l'objectif d'un bénéfice imposable de 8,4 milliards d'euros cette année, expliquant que la situation incertaine des marchés rendait toute prévision impossible.

"Le problème, ce ne sont pas les dépréciations", a commenté Dieter Ewald, gérant de Frankfurt Trust, qui détient des actions Deutsche Bank. "Ce qui m'inquiète, c'est l'impact sur les résultats opérationnels, c'est l'élément décisif."

  Suite...