Japon/Auto - Hausse attendue des profits avant un coup de frein

mardi 29 janvier 2008 09h43
 

par Chang-Ran Kim

TOKYO, 29 janvier (Reuters) - Les grands constructeurs automobiles japonais devraient publier dans les prochains jours des bénéfices trimestriels en hausse grâce à de vigoureuses ventes à l'international mais ils pourraient enregistrer ensuite une baisse de leurs résultats en raison notamment de la dépréciation du dollar face au yen.

Honda (7267.T: Cotation) publie ses résultats mercredi, Suzuki (7269.T: Cotation) jeudi, Nissan (7201.T: Cotation) vendredi, Toyota (7203.T: Cotation) le 5 février et Mazda (7261.T: Cotation) le 6 février.

Toyota, Honda, Nissan ainsi que d'autres constructeurs automobiles nippons ont souffert en Bourse depuis le début de l'exercice 2007-2008, les investisseurs craignant une récession américaine et une nouvelle appréciation du yen face au billet vert.

De tels craintes devraient persister un moment, de l'avis des analystes, mais pour le dernier trimestre leur exercice, clos fin mars, la plupart de ces constructeurs devraient compenser cete baisse du dollar par une forte progression de leurs ventes.

Au cours des prochains trimestres, la vigueur du yen devrait peser sur les bénéfices du secteur. Le boom de marchés émergents comme la Chine et la Russie, conjugué à la bonne réputation des voitures nipponnes en matière de consommation modérée d'essence, alors que les cours pétroliers ont flambé, devraient cependant préserver les fondamentaux de la plupart de ces acteurs, jugent ces analystes.

"Les perspectives économiques américaines sont devenues floues et le marché est très préoccupé par les risques macroéconomiques", écrit Takaki Nakanishi, analyste du secteur automobile chez JPMorgan Securities dans une récente note à ses clients.

"(Mais) les constructeurs automobiles japonais vont découpler avec succès leurs structures de résultats du marché américain et maintenir une croissance raisonnable à moyen terme de leurs bénéfices, grâce au développement des pays émergents" au cours des prochaines années, ajoute-t-il.

  Suite...