Imperial Tobacco table sur une nouvelle hausse de bénéfice au T1

mardi 29 janvier 2008 11h37
 

LONDRES, 29 janvier (Reuters) - Imperial Tobacco IMT.L a fait état mardi d'une progression de son bénéfice, d'une hausse en volume de ses ventes de cigarettes et d'une part de marché accrue dans de nombreux pays au quatrième trimestre 2007, et il s'attend à une poursuite de cette tendance sur les trois premiers mois de 2008.

Le groupe britannique, quatrième cigarettier mondial, qui tient son assemblée générale dans la journée, a précisé que ces résultats correspondaient à ses attentes.

"Au premier trimestre 2008, nombre de ces tendances positives se maintiennent, avec une progression des ventes de cigarettes en volume et une position renforcée sur de nombreux marchés", précise dans un communiqué le directeur général d'Imperial Tobacco, Gareth Davis.

Imperial a bouclé mardi dernier son OPA de 12,6 milliards d'euros sur le cigarettier franco-espagnol Altadis ALT.MC ALDS.PA et lancé une offre de 910 millions d'euros pour les 40% qu'il ne contrôle pas encore au capital du groupe de logistique espagnol Logista LOTA.MC, filiale d'Altadis.

Cette offre de 52,50 euros par titre Logista, nettement inférieure aux estimations des analystes, devrait susciter une ou plusieurs contre-propositions, ce qui pourrait permettre à Imperial de liquider au moins partiellement sa participation.

Imperial a confirmé que son augmentation de capital pour financer le rachat d'Altadis ne dépasserait pas cinq milliards de livres (6,7 milliards d'euros) et serait bouclée d'ici le 18 juillet 2008, un an après l'annonce de ce projet de rachat.

Le titre Imperial est stable (-0,08%) à 23,68 livres vers 10h15 GMT sur le LSE.

Les analystes ont jugé rassurants les derniers chiffres publiés par Imperial, le groupe ayant augmenté ses prix sur des marchés plus mûrs comme la Grande-Bretagne, l'Espagne, l'Italie et l'Allemagne, et progressé en volume dans des pays d'Europe de l'Est, comme l'Ukraine.

En Grande-Bretagne, où le groupe réalise plus du tiers de son bénéfice, sa part de marché annuelle dans les cigarettes est restée stable à 46,4%, dans un marché qui a reculé de 4% à 47 milliards de cigarettes en 2007, en partie du fait de l'interdiction de fumer dans les lieux publics entrée en vigueur l'année dernière.   Suite...