USA/Télécoms - Sprint Nextel, en perte, renonce au dividende

jeudi 28 février 2008 16h08
 

NEW YORK, 28 février (Reuters) - L'opérateur télécoms Sprint Nextel (S.N: Cotation) a fait état jeudi d'une perte trimestrielle de 29,45 milliards de dollars liée à des dépréciations et annoncé renoncer pour l'heure à verser des dividendes.

BOURSE. Dans les premiers échanges à Wall Street, Sprint dégringolait de 10% environ pour tomber autour de 8 dollars. La valeur a perdu plus de 65% depuis août 2005, date de l'acquisition de Nextel.

RESULTATS. La perte nette du trimestre s'établit à 10,36 dollars par action, contre un bénéfice de 261 millions de dollars ou 9 cents par action il y a un an.

Hors la déprécation des 29,7 milliards de dollars de goodwill liés à l'acquisition de Sprint, le BPA ressort à 21 cents par action, contre 18 cents attendu par le consensus.

CHIFFRE D'AFFAIRES : -6% à 9,8 milliards. Wall Street attendait 9,91 milliards. Le chiffre d'affaires moyen par utilisateur s'est élevé à 58 dollars par mois au quatrième trimestre.

PERSPECTIVES. Selon le directeur général du groupe Dan Hesse, qui a remplacé Gary Forsee en décembre, il faudra plusieurs trimestres pour redresser la société.

"Il faut beaucoup de travail et de temps pour refaire une réputation", a-t-il déclaré lors d'une téléconférence avec les analystes.

"Pour être franc, les problèmes auxquels nous faisons face sont plus difficiles que ce que je pensais trouver."

Sprint, qui perd du terrain par rapport à la concurrence, estime qu'elle perdra 1,2 million d'abonnés mensuels au premier trimestre, contre 683.000 au quatrième trimestre. Le groupe attend un chiffre d'affaires moyen par abonné d'un peu plus de 56 dollars par mois au premier trimestre, soit une baisse d'environ deux dollars.   Suite...