Burberry-Bénéfice d'exploitation annuel ajusté en hausse de 14%

mercredi 28 mai 2008 10h01
 

LONDRES, 28 mai (Reuters) - Le groupe de luxe britannique Burberry (BRBY.L: Cotation) a fait part mercredi d'un bénéfice d'exploitation annuel ajusté en hausse de 14%, imputable aux bonne ventes de ses sacs à main.

La directrice générale du groupe Angela Ahrendts a souligné dans un communiqué que le bénéfice de 206,2 millions de livres (260 millions d'euros) réalisé au titre de l'exercice clos fin mars montrait "la vigueur de l'activité de luxe (de Burberry) dans ces temps difficiles."

Elle a ajouté que le second semestre "avait été un défi considérable", ce qui laisse entendre que le ralentissement perceptible sur les marché de plus grande consommation commence à toucher l'industrie du luxe.

Mais Burberry ne semble pas craindre la conjoncture actuelle et le montre en annonçant le doublement de ses investissements, qui vont passer de 49 millions de livres l'année dernière à un chiffre compris entre 90 et 95 millions de livres en 2008.

Ces fonds doivent permettre de rénover certains magasins, d'en ouvrir de nouveaux, de mettre en place un nouveau réseau informatique et de construire un nouveau siège social.

"La vitesse de croisière de la marque reste élevée et nous investissons pour l'avenir, nous continuons à croître et à renouveler nos célèbres vêtements, tout en développant de nouvelles activités, qu'il s'agisse des chaussures, de la bijouterie ou de la confection pour enfants," indique Angela Ahrendts.

En janvier, le groupe de luxe avait réduit sa prévision de resultat avant impôt pour la ramener de 210 millions de livres à 205 millions de livres pour prendre en compte une augmentation de certaines dépenses.

Burberry entend conserver un rythme de croissance élevé. Le distributeur compte ouvrir huit à dix points de vente aux Etats-Unis et en rénover d'autres. Il prévoit également d'inaugurer entre quinze et vingt magasins franchisés dans les marchés émergents tels que l'Inde ou l'Afrique du Sud. /NDE

(Rachel Sanderson, version française Nicolas Delame)