February 28, 2008 / 10:58 AM / 9 years ago

LEAD 1 Aviva <AV.L> - Résultats 2007 meilleurs que prévu

3 MINUTES DE LECTURE

LONDRES, 28 février (Reuters) - Aviva, premier assureur britannique, a fait état jeudi de résultats 2007 supérieurs aux attentes du marché, la bonne tenue son activité assurance-vie aux Etats-Unis et en Europe ayant permis de compenser l'impact des inondations qui ont frappé la Grande-Bretagne cet été.

Le groupe a également annoncé son ambition de doubler son bénéfice par action d'ici 2012. Le titre avancait en fin de matinée de 3,28% à 630 pence alors que l'indice Footsie-100 de la Bourse de Londres reculait dans le même temps de 1%.

Resultats

Sur la base d'une "embedded value" européenne (EEV), le bénéfice opérationnel a progressé de 1%, à 3,29 milliards de livres (4,3 milliards d'euros) contre 3,25 milliards (pro forma) il y a un an.

Les analystes interrogés par Reuters avaient anticipé en moyenne un chiffre de 3,05 milliards de livres.

Sur la base de normes comptables IFRS, le bénéfice opérationnel recule de 15%, à 2,228 milliards d'euros contre une prévision moyenne de 2,21 milliards.

Dividende

Aviva proposera un dividende de 33 pence par action, ce qui représente une progression de 10% par rapport à 2006.

Le groupe a laissé entendre que son nouvel objectif de bénéfice par action - qui suppose une hausse anuelle moyenne de 15% sur les cinq prochains exercices - pourrait se traduire par une accélération de la croissance du dividende.

"Il n'est pas faux de dire qu'il y a des marges de manoeuvre pour faire progresser le dividende à un rythme encore plus rapide. Nous serions enchantés de pouvoir le faire mais on ne peut pas faire de prévisions en la matière", a déclaré Andrew Moss, directeur général d'Aviva.

Contexte

L'impact des inondations en Grande-Bretagne a été de 475 millions de livres et à fait baisser le résultat opérationnel de la division assurance générale de 39% à 1,03 milliard de livres.

Aviva a d'ailleurs dit envisager une renégociation de son contrats de réassurance au nom de qu'il désigne sous le terme "phénomènes météorologiques".

La division assurance-vie a au contraire bondi de 35% à 2,75 milliards de livres.

Crise Financiere

Aviva a assuré que son bilan n'était nullement affecté par les actuelles turbulences sur les marchés du crédit, ajoutant qu'il avait réduit son exposition à la volatilité des marchés boursiers en cédant pour 3,4 milliards de livres d'actions, remplacées pour la plupart par des obligations.

/Bvo

Clara Ferreira-Marques, version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below