Trigano rebondit après la publication du CA pour le S1

jeudi 27 mars 2008 11h52
 

PARIS, 27 mars (Reuters) - Trigano est en forte hausse jeudi en Bourse après la publication mercredi soir de chiffres d'activité pour le 1er semestre de son exercice 2007-2008 jugés rassurants, en Allemagne notamment, avec le redressement des ventes d'Eura Mobil.

La confirmation par le groupe de ses objectifs pour l'exercice, à savoir un chiffre d'affaires d'un milliard d'euros et une amélioration de ses résultats, a également été bien reçue.

Le titre affiche un gain de 5,97% à 22,56 euros vers 11h45 dans 28.000 titres alors que le SBF 120 progresse de 0,96% au même moment.

Les chiffres de ventes de camping cars au 2e trimestre sont en deçà des attentes des analystes mais ces derniers n'y attachent généralement pas trop d'importance, invoquant un effet de base difficile et un impact de change défavorable au Royaume-Uni.

"Nous jugeons que cette publication est satisfaisante et permet de valider nos estimations", écrit Natixis Securities dans une note consacrée aux résultats du spécialiste des véhicules et des équipements de loisirs. L'intermédiaire confirme en conséquence sa recommandation "renforcer" et son objectif de cours de 34 euros.

"La situation s'est considérablement assainie : les immatriculations sont en progression partout (sauf en Italie et en Espagne), les concessionnaires n'ont pas de pressions sur leurs stocks et continuent de passer des commandes contrairement à l'an passé", commente l'intermédiaire qui relève par ailleurs la confirmation par Trigano de ses objectifs pour l'année.

Natixis souligne qu'"Eura Mobil est (...) en nette amélioration" avec 13 millions d'euros de ventes supplémentaires, des retards de production comblés, une amélioration de la productivité et des gains de nouveaux concessionnaires.

Les difficultés du groupe en Allemagne avaient fortement impacté le cours du titre au printemps 2007.

CM-CIC Securities confirme également sa recommandation "achat" avec un objectif de cours de 37 euros. "L'exercice 2008 retrouve une physionomie normale en termes de rythme de ventes ce qui n'était pas le cas de l'exercice passé", explique l'intermédiaire.   Suite...