March 2, 2009 / 6:57 AM / 8 years ago

LEAD 4 Ipsen - Chute du titre après l'avertissement sur le CA T1

5 MINUTES DE LECTURE

* Bénéfice opérationnel 2008 en baisse de 13,8%

* Dividende en hausse de 6,1%

* Performance du T1 2009 significativement inférieure aux attentes

* Chute du titre en Bourse

Par Noëlle Mennella

PARIS, 2 mars (Reuters) - Ipsen (IPN.PA) a réalisé les objectifs qu'il s'était fixés pour 2008 mais le groupe anticipe un ralentissement de ses performances au premier trimestre 2009 à cause de difficultés de distribution provoquées par des fluctuations de change en Europe de l'est.

Dans ce contexte, le laboratoire spécialisé dans l'oncologie, l'endocrinologie, la neurologie et l'hématologie, ne dit plus que ses ventes augmenteront de 12 à 15% en 2009 comme il le promettait encore fin janvier 2009.

"Je ne dis rien à ce sujet car la situation en Europe de l'est, où la crise a été soudaine et brutale, est peu lisible aujourd'hui", a déclaré Jean-Luc Bélingard, le président d'Ipsen, lors d'une conférence de presse.

Il a simplement mentionné que les pays d'Europe de l'Est en crise, principalement la Russie, l'Ukraine et la Roumanie, ont représenté environ 10% du chiffre d'affaires consolidé du groupe et contribué à hauteur de 20% à sa croissance en 2008.

Ipsen dit avoir engagé des négociations avec les distributeurs des pays concernés pour relancer la dynamique commerciale dans ces pays mais "le chiffre d'affaires 2009 pourrait être affecté selon l'ampleur et la durée des difficultés rencontrées dans ces pays".

Le groupe a néanmoins confirmé son objectif de marge opérationnelle ajustée d'environ 14,0% au titre de l'exercice 2009. Il a aussi indiqué que le taux effectif d'impôt serait compris entre 18 et 20% du résultat avant impôts de ses activités poursuivies en 2009.

Richesse Du Portefeuille

Ipsen a aussi fait valoir qu'il détenait dans un portefeuille de médicament "exceptionnellement riche".

Ainsi le groupe compte lancer en 2009 en Europe l'Adenuric, dans le traitement de la goutte et l'Azzalure, dénomination européenne de Reloxin, toxine botulique pour le comblement des rides.

Le Reloxin sera commercialisé par l'américain Medicis et l'Azzalure par Galderma, une co-entreprise de Nestlé NESN.VX et de l'Oréal (OREP.PA). Au Etats-Unis, Ipsen lancera lui-même le Dysport, toxine botulique pour la dystonie cervicale.

L'avertissement sur le premier trimestre de l'exercice en cours a entraîné une vive baisse de l'action du laboratoire. Vers 12h50 elle perdait 12,26% à 26,5 euros faisant ressortir une capitalisation boursière de 2,54 milliards d'euros. Le CAC 40 perdait alors 3,62% et l'indice sectoriel européen .SXDP 2,39%.

"Le job est fait en 2008. 2009 s'annonce plus difficile à l'instar du secteur pharmaceutique", commente Sylvain Goyon (Natixis Securities).

Pour 2008, le groupe a réalisé des performances globalement en ligne avec les attentes des analustes.

Son résultat opérationnel s'est chiffré à 180,1 millions d'euros (-13,8%), son bénéfice net à 147,2 millions (-2,2%) tandis que le produit des activités ordinaires du groupe a totalisé 1.038,1 millions d'euros (+4,5%).

Au cours de l'exercice passé, la société a consacré 182,9 millions d'euros aux dépenses de recherche-développement, soit une hausse de 4,5% d'une année sur l'autre. Au 31 décembre 2008, sa trésorerie nette s'élevait à 66,2 millions d'euros.

"Confiant dans ses perspectives d'avenir et dans sa capacité de génération de flux de trésorerie", le groupe Ipsen veut accroître de 6,1% le dividende versé au titre de 2008 à 0,70 euro.

"Les résultats 2008 confirment la bonne santé d'Ipsen", affirme Jean-Jacques Le Fur (Oddo Securities). Pour l'analyste, Ipsen "dispose de fondamentaux solides et d'une stratégie pertinente qui lui permettra d'atteindre une croissance soutenue de ses résultats de 24% par an entre 2009 et 2015".

Il affirme en outre qu'en raison de sa faible exposition au marché américain (3% du CA en 2008) "Ipsen devrait moins souffrir que les grands groupes pharmaceutiques européens de la réforme de santé voulue par l'administration Obama.

Édité par Jacques Poznanski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below