25 avril 2008 / 13:53 / il y a 9 ans

LEAD 1 Goodyear bénéficiaire au T1 grâce aux prix et au dollar

DETROIT, 25 avril (Reuters) - Goodyear Tire & Rubber GT.N a annoncé vendredi avoir renoué avec les bénéfices au premier trimestre, les hausses de prix des pneumatiques, une montée en gamme et un effet de changes favorable ayant compensé l‘envolée des coûts des matières premières et le ralentissement économique aux États-Unis.

RESULTATS

Le premier fabricant de pneumatiques américain a dépassé le consensus et dégagé un bénéfice net de 147 millions de dollars sur les trois premiers mois de l‘année, soit 0,60 dollar par action, alors qu‘il accusait une perte nette de 174 millions, soit 0,96 dollar par action, il y a un an.

Hors éléments exceptionnels, Goodyear a dégagé un bénéfice net par action de 0,67 dollars. Les analystes attendaient en moyenne 0,48 dollar pour ce poste, selon Reuters Estimates.

RESULTAT PAR BRANCHES.

La division nord-américaine du groupe - la plus importante - a dégagé sur le trimestre un bénéfice opérationnel de 32 millions de dollars, alors qu‘elle accusait une perte de 20 millions sur les trois mois identiques de 2007. Dans l‘intervalle, son chiffre d‘affaires a baissé de 1% à deux milliards mais les marges se sont améliorées.

CHIFFRE D‘AFFAIRES. Il a progressé de 9,8% à 4,94 milliards de dollars. Les effets de changes favorables liés à la faiblesse du dollar ont ajouté 341 millions de dollars au chiffre d‘affaires du groupe (et 27 millions au bénéfice opérationnel).

Le groupe a vendu moins de pneus dans le monde en raison de la faiblesse de la demande des constructeurs de véhicules en Amérique du Nord et du grand public en Amérique du Nord et en Europe. Le revenu moyen par pneumatique a néanmoins augmenté de 7% sur un an.

La baisse de la demande des automobilistes s‘est surtout faite sentir sur les pneus d‘entrée de gamme où les marges sont inférieures, a précisé Goodyear.

PREVISIONS

Goodyear a indiqué que le ralentissement de l’économie américaine demeurait un sujet de préoccupation, mais il se dit néanmoins bien parti pour atteindre son objectif de réduction de coûts sur le long terme.

CONTEXTE

Goodyear, engagé dans un processus de restructuration qui s’étalera sur plusieurs années, a relevé ses prix pour couvrir la hausse des coûts du caoutchouc naturel et ceux des caoutchoucs synthétiques dérivés du pétrole.

Les fabricants allemands ont réduit sensiblement leurs capacités de production en Amérique du nord ces dernières années, ce qui leur a donné une certaine marge de manoeuvre pour encaisser la diminution des volumes de livraisons sans devoir réduire leurs prix de vente.

BOURSE

L‘action Goodyear, qui a clôturé jeudi à 27,25 dollars, bondissait de 7,7% à 29,35 dollars dans les premiers échanges à Wallm Street.

Sur les trois premiers mois de l‘année, le titre a reculé de 8,6% contre une baisse de 12,25% de l‘indice sectoriel .DJUSAP. /BVO/GG

David Bailey, version française Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below