25 avril 2008 / 13:53 / il y a 9 ans

LEAD 1 MAN relève ses objectifs annuels après un solide T1

par Christiaan Hetzner

MUNICH, 25 avril (Reuters) - Le conglomérat industriel allemand MAN (MANG.DE) a relevé ses prévisions de chiffre d'affaires et de résultats pour 2008 après avoir publié vendredi des résultats du premier trimestre qui ont battu le consensus du marché grâce à une meilleure productivité.

Le troisième constructeur de poids lourds européen a dit qu'un ralentissement économique mondial quel qu'il soit ne remettrait pas en cause son objectif de marge d'exploitation d'au moins 6,5%. MAN a externalisé les opérations non essentielles, a fait davantage appel à l'intérim et a réduit ses coûts.

DECLARATION

"Nous sommes en mesure d'éviter une récession sans mettre en danger l'accomplissement de nos objectifs de profitabilité", a déclaré le président du directoire Hakan Samuelsson, à l'occasion de l'AG annuelle.

RESULTATS

Bénéfice d'exploitation du groupe +43% à 455 millions d'euros (consensus Reuters: 397 millions).

Le carnet de commandes a augmenté de 8% sur le trimestre, grâce uniquement aux moteurs diesel alors que la division utilitaires a subi une baisse de la demande.

Les commandes d'autocars et d'autobus ont ainsi chuté de 24% et celles de poids lourds de 9%. Globalement la valeur des commandes de la division en euro est resté stable à 3,2 milliards d'euros grâce à une amélioration de la gamme de produits.

PREVISIONS

MAN anticipe un bénéfice d'exploitation dépassant en 2008 et pour la première fois les deux milliards d'euros. MAN prévient toutefois qu'il ne peut prédire les effets d'un euro fort ou d'un ralentissement de la consommation américaine sur les marchés à l'exportation en Europe et en Asie.

Il prévoit également un C.A. en hausse d'au moins 10% par rapport aux 15,5 milliards d'euros réalisés en 2007.

Il vise aussi une marge d'exploitation 2008 du niveau des 11,9% du premier trimestre. Il projetait précédemment une marge qui lui était inférieure de quelque 70 points de base.

L'objectif de commandes nouvelles ne varie pas.

Pour la division utilitaires, MAN anticipe une croissance de 5,8% du C.A. à 11 milliards d'euros en 2008, tandis que la marge d'exploitation devrait conserver le rythme de 11% du premier trimestre, dans la mesure où les autocars sont en train d'améliorer spectaculairement leur performance.

"Le marché du camion en Europe occidentale tend à revenir à la normale", a noté Samuelsson.

SCANIA

L'ancien patron de Scania a dit que MAN conserverait sa participation dans Scania SCVb.ST et que les conditions préliminaires à une alliance avec son ancien employeur étaient "saines" essentiellement parce que les deux groupes partagent en Volkswagen (VOWG.DE) un investisseur stratégique commun. "Mais aujourd'hui ce n'est pas à l'ordre du jour parce que, entre autres, nous sommes concentrés sur le fait de répondre à une forte demande et de réaliser une croissance organique", a dit Samuelsson aux actionnaires.

Le président du conseil de surveillance de MAN Ferdinand Piech pensent que les synergies entre les deux constructeurs de poids lourds dépasseraient largement les 500 millions d'euros que Samuelsson avait promis lorsqu'il a lancé son offre hostile à la fin 2006. "Nous anticipons à peu près le double", a-t-il dit.

CONTEXTE

Piech, élu l'an passé à la tête du conseil de surveillance de MAN au terme d'une AG houleuse où les petits actionnaires stigmatisaient le fait qu'il était déjà président du conseil de surveillance de Volkswagen, s'est attiré cette fois-ci les applaudissements d'investisseurs inquiets après avoir réaffirmé que "pour ce qui me concerne, un démantèlement de MAN est tout à fait hors de question".

DIVERS

MAN progresse dans les discussions en vue de coopérer dans les moteurs et les pièces détachées avec la filiale poids lourds brésilienne de Volkswagen, qui détient 30% environ de son capital.

ANALYSTES

Plusieurs recommandations ont émané de ces derniers, qui songent aussi à relever leurs prévisions de BPA pour prendre en compte les derniers résultats et objectifs.

BOURSE

Après avoir passé une bonne partie de la matinée en baisse, l'action MAN était revenue dans le vert durant l'après-midi, gagnant 0,4% à 95,25 euros, toujours à la traîne toutefois de l'indice européen des biens et services industriels .SXNP qui prenait 1,34%. L'action MAN a gagné 20% environ en avril.

/WYE

Version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below