25 juin 2008 / 21:57 / il y a 9 ans

Nike - Net en hausse au T4 mais stagnation des commandes aux USA

SAN FRANCISCO, 25 juin (Reuters) - Nike (NKE.N) a fait état mercredi d'une hausse de 12% de son bénéfice net trimestriel grâce à ses activités à l'international, mais la faiblesse enregistrée aux Etats-Unis a fait reculer son cours dans les échanges hors marché après la clôture de Wall Street.

RESULTAT

Le bénéfice net du quatrième trimestre fiscal s'est établi à 490,5 millions de dollars, soit 98 cents par action, contre 437,9 millions ou 86 cents par titre un an plus tôt.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 16% à 5,1 milliards de dollars.

Les analystes tablaient en moyenne sur un BPA de 96 cents pour un chiffre d'affaires de 4,95 milliards de dollars, selon Reuters Estimates.

La marge brute s'est améliorée à 45,8% contre 43,8% au deuxième trimestre 2007. Les coûts ont représenté 33,1% du chiffre d'affaires, contre 29% auparavant.

CONTEXTE

Nike, qui équipe les athlètes pour les Jeux olympique de Pékin, a vu sa croissance portée à l'international par la baisse du dollar. En Europe, le chiffre d'affaires a augmenté de 19%. En Asie et en Océanie, il a bondi de 39%.

Mais aux Etats-Unis, où le consommateur se montre prudent sur ses dépenses face au ralentissement économique en cours, les ventes se sont accrues de 4% seulement (+6% pour la chaussure et et +2% pour le textile).

Quant aux commandes, elles sont en hausse de 11% globalement jusqu'à novembre, reflet d'une stagnation aux Etats-Unis, d'une augmentation de 10% en Europe et d'un bond de 31% en Asie.

COMMENTAIRES

Le contexte économique est "difficile" a indiqué le directeur général du groupe Mark Parker lors d'une téléconférence en soulignant que les sociétés qui réussiraient à s'en sortir dans ces périodes pourraient se retrouver "encore plus fortes".

"Le marché américain est l'un des plus matures. Aussi peut-on s'attendre à ce qu'après un certain temps, il soit difficile de continuer à croître indéfiniment", commente Sarah Hasan analyste chez McAdams Wright Ragen.

BOURSE

Dans les transactions hors marché, le titre reculait de plus de 5% à 62,68 dollars après avoir fini stable à 65,97 dollars.

Le titre se négocie à près de 17 fois son résultat fiscal 2009 estimé, soit une prime par rapport à son concurrent Adidas ADSG.DE (11 fois). Le fabricant de chaussures de loisirs Wolverine World Wide (WWW.N) se traite à près de 13 fois ses résultats estimés. /DRO

Alexandria Sage, version française Danielle Rouquié

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below