LEAD 2 L'Oréal - Accélération de la croissance organique au T4

jeudi 24 janvier 2008 19h54
 

 (Actualisé avec conférence téléphonique)
 par Pascale Denis
 PARIS, 24 janvier (Reuters) - L'Oréal (OREP.PA: Cotation), qui a fait
état jeudi d'une nette accélération de sa croissance organique
au quatrième trimestre, a dit tabler sur une croissance comprise
entre 6% et 8% en 2008.
 Tirée par de très fortes progressions en Europe de l'Est, en
Asie et en Amérique latine, les ventes de L'Oréal ont dépassé le
consensus des analystes.
 Le n°1 mondial des cosmétiques a publié un chiffre
d'affaires de 4.423 millions d'euros sur les trois derniers mois
de 2007, en hausse de 6,6% à données publiées et de 9,0% à
données comparables, alors que les analystes interrogés par
Reuters attendaient une hausse de 7,2% après une progression de
7,7% sur neuf mois.
 Sur l'année, ses ventes atteignent ainsi 17.063 millions
d'euros, signant une hausse de 8%, tant en données publiées que
comparables, soit le haut de la fourchette que s'était fixée le
groupe.
 Pour 2008, le directeur général du groupe, Jean-Paul Agon, a
dit tabler, lors d'une conférence téléphonique, sur une
croissance organique comprise entre 6% et 8%.
 "Nous sommes confiants, malgré les turbulences. Tout nous
permet de penser que nous devrions parvenir à une croissance de
6% à 8% en 2008", a-t-il dit.
 Il a également indiqué que le rachat d'YSL Beauté à PPR
(PRTP.PA: Cotation) pour une valeur d'entreprise de 1,15 milliard d'euros,
annoncé mercredi soir, aurait, à court terme un effet neutre
voire légèrement dilutif. (Plus de détails [ID:nL24746443]
 
 MARQUE "MONDIALE ET TRES RENTABLE"
 Il s'est cependant dit "confiant" de parvenir, à en faire, à
terme, une marque "mondiale et très rentable".
 "Mais ça prendra du temps, car nous partons de très bas et
ça sera progressif", a-t-il souligné.
 Interrogé sur de possibles nouvelles acquisitions, il a
répondu : "Nous avons toujours les yeux ouverts, mais avec YSL
Beauté, nous avons un projet très stratégique, très juste, de
croissance externe qui va nous occuper pendant un petit moment".
 L'Oréal a précisé que les effets de modification de
périmètre, liés aux acquisitions de The Body Shop, Sanoflore,
Beauty Alliance et Maly's West étaient de +3,6% et que l'impact
des variations de change était de -3,5%.
 Hors effets de change, la croissance du groupe est ressortie
à 11,6% en 2007.
 L'Europe de l'Est a vu ses ventes grimper de 28,6% au
dernier trimestre (en données comparables), celles de l'Amérique
latine et de l'Asie ont engrangé des hausses respectives de 13%
et 15,5%.
 En Europe de l'Ouest, le chiffre d'affaires a progressé de
5,3% et en Amérique du Nord de 7,2%.
 Parmi les divisions opérationnelles du groupe, ce sont les
produits de luxe et de cosmétique "active" qui ont enregistré
les plus fortes croissances (+12% et 14,2% respectivement) au 4e
trimestre.
 Le groupe a réitéré ses objectifs pour 2007, à savoir une
nouvelle progression à deux chiffres du bénéfice par action.
 La valeur a clôturé jeudi à 84,01 euros, en progression de
10,5%. /PD
   (Pascale Denis)