Super de Boer ne ressent pas la détérioration de l'économie

mardi 24 juin 2008 16h58
 

AMSTERDAM, 24 juin (Reuters) - Le groupe néerlandais de grande distribution Super de Boer SDB.AS, anticipe pour 2008 une croissance des ventes à périmètre comparable au moins égale à celle de 2007, en dépit d'un ralentissement de l'activité au deuxième trimestre, a déclaré mardi son directeur général.

Super de Boer, numéro deux de la distribution alimentaire aux Pays-Bas après Ahold AHLN.As, et détenu pour moitié par le français Casino (CASP.PA: Cotation), parvient jusqu'à présent à éviter les écueils du ralentissement économique, a dit Jan Brouwer lors d'un entretien accordé à Reuters.

Ces résultats ne convainquent pas les marchés. Vers 14h45 GMT, le titre de Super de Boer plongeait de 7,53% à 3,44 euros, touchant en séance un plus bas de cinq mois à 3,36 euros, les investisseurs constatant que la croissance des ventes dans les magasins ouverts depuis au moins un an était tombée à 1,5% au deuxième trimestre contre 5,4% un an auparavant.

"Nous n'avons pas constaté de baisse des dépenses des ménages. À l'instant présent, nous anticipons pour 2008 une croissance des ventes à périmètre comparables au moins identique à celle de 2008", a déclaré Jan Brouwer.

Il a confirmé les prévisions de chiffre d'affaires annuels, qu'il situe au dessus de deux milliards d'euros. En 2007, le groupe avait publié un chiffre de 2,08 milliards d'euros. /NDE

(Foo Yen Chee, version française Nicolas Delame)