Ferrari va ouvrir un magasin d'accessoires sur Regent Street

jeudi 24 avril 2008 17h23
 

MILAN, 24 avril (Reuters) - Le constructeur italien de voitures de luxe Ferrari, détenu par son compatriote Fiat FIA.MI, prévoit d'ouvrir un magasin à Londres cet automne, afin d'étoffer son lucratif réseau mondial de ventes d'accessoires.

Ferrari, champion du monde en titre des constructeurs de Formule 1, a signé un accord de franchise avec le groupe italien de vente au détail Percassi qui ouvrira une boutique sur deux étages dans la célèbre Regent Street.

Les admirateurs de la marque au cheval cabré pourront s'y procurer des objets siglés Ferrari, allant des lunettes de soleil aux voitures miniatures. Depuis 2002, date de l'ouverture du premier magasin de ce genre, le concept s'est révélé être un véritable succès.

Celui de Londres mis à part, Ferrari dispose de 20 lieux de ventes, de Pékin à Las Vegas en passant par Singapour.

Son concurrent Lamborghini, propriété de la division Audi de Volkswagen (VOWG.DE: Cotation), a saisi tout l'intérêt de cette démarche et compte l'imiter en ouvrant sa première boutique dans la capitale américaine du jeu, Las Vegas.

Plus tôt dans la journée, le groupe Fiat a publié les résultats de Ferrari. Au premier trimestre, le bénéfice des activités a progressé de 90% à 59 millions d'euros par rapport à la période identique l'année dernière.

Fiat attribue ces excellents résultats à une hausse du volume des ventes, à des prix plus élevés et à une réduction des coûts.

Sur les trois premiers mois de l'année, Ferrari a vendu 1.645 véhicules, soit une hausse de 1%.

Son chiffre d'affaires a grimpé de 19,7% à 456 millions d'euros, en particulier grâce aux ventes de la 612 Scaglietti et de la 599 GTB Fiorano. /NDE (Gilles Castonguay, version française Nicolas Delame)