2 novembre 2008 / 16:49 / il y a 9 ans

La présidentielle et l'emploi vont dominer la semaine à Wall St

par Kristina Cooke

NEW YORK, 2 novembre (Reuters) - Avec le nouveau mois qui débute, Wall Street espère tourner la page sur les heures chaotiques qu‘elle vient de connaître, mais la semaine boursière sera encore marquée par deux inconnues, le dénouement de l’élection présidentielle et une statistique de l‘emploi peu prometteuse.

Les investisseurs sont néanmoins soulagés que le mois d‘octobre, qui restera l‘un des plus sinistres dans l‘histoire de la place américaine, soit maintenant terminé. A leurs yeux, le fait que la dernière semaine du mois ait aussi été l‘une des meilleures que Wall Street ait jamais connue peut aussi être considéré comme un bon présage pour la suite.

L‘indice Dow Jones .DJI des trente principales valeurs a perdu en octobre 14,06%, sa plus forte baisse mensuelle en pourcentage depuis août 1998. L‘indice élargi Standard & Poor’s 500 .SPX a chuté quant à lui de 16,83%, du jamais vu depuis le même mois de 1987. Quant au Nasdaq .IXIC à forte composante technologique, il faut remonter à février 2001 pour retrouver une aussi piètre performance. Il a lâché le mois dernier pas moins de 17,73%.

La dernière semaine d‘octobre n‘a toutefois pas ressemblé au reste du mois. Wall Street a terminé en hausse vendredi, comme la veille, dans le sillage notamment de la baisse de 50 points de base des taux de la Fed mercredi.

La place n‘avait pas enchaîné deux hausses depuis plus d‘un mois.

Le Dow a fini la semaine sur un gain de 11,3%, sa meilleure performance hebdomadaire en pourcentage depuis octobre 1974, le S&P-500 a pris 10,5%, un bond inédit depuis au moins janvier 1980, et le Nasdaq s‘est adjugé 10,9%, sa plus forte hausse sur une semaine depuis avril 2001.

WALL ST ESPERE UNE VICTOIRE NETTE A LA PRESIDENTIELLE

La vaste offensive des banques centrales et des États pour éviter un tarissement des marchés de crédit et mettre un terme à la crise financière commence, semble-t-il, à porter ses fruits, mais les regards se tournent maintenant vers les retombées de cette crise sur l’économie réelle.

Les derniers indicateurs publiés dans le monde confirment l‘approche d‘une récession, dont la gravité et la durée font encore l‘objet de spéculations qui se traduisent en Bourse par une très grande volatilité, surtout en cette saison de résultats trimestriels de sociétés.

Dans ce contexte nerveux, Wall Street a profité la semaine passée d‘achats à bon compte et de nouvelles prises de positions des fonds dans le cadre du rééquilibrage de leurs portefeuilles.

Premier point d‘orgue de la semaine, la dernière ligne droite dans la course à la Maison blanche. Si le candidat démocrate Barack mène toujours dans les sondages sur le républicain John McCain, l‘issue de l’élection ne sera connue que mardi.

Au-delà de l‘identité du vainqueur, Paul Nolte, directeur des investissements chez Hinsdale Associates, souligne que tant que le résultat de l’élection est sans appel, la Bourse réagira positivement si un premier facteur d‘incertitude se trouve ainsi levé.

“Une fois qu‘ils sauront à quoi ressemblera l’équilibre du pouvoir, les investisseurs pourront intégrer cela dans leur équation”, ajoute Christopher Zook de CAZ Investments.

Mais d‘autres inconnues vont rapidement prendre la relève dans les esprits: outre une dernière semaine chargée en publications de résultats de sociétés - le pétrolier Anadarko (APC.N), le géant des cartes de crédit MasterCard (MA.N), l’équipementier internet Cisco (CSCO.O) et l‘opérateur Sprint Nextel (S.N) - l‘agenda se refermera vendredi sur la statistique de l‘emploi aux États-Unis pour le mois d‘octobre. Les économistes attendent 200.000 pertes d‘emplois et une hausse du taux de chômage à 6,3%.

En ce qui concerne la performance des entreprises au troisième trimestre, le bénéfice moyen des sociétés du S&P-500 - 59% d‘entre elles ont déjà publié - devrait chuter de 23,8%. /GG

Version française Gilles Guillaume

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below