LEAD 1 Richemont a accéléré sa croissance au dernier trimestre

mercredi 23 avril 2008 09h07
 

ZURICH, 23 avril (Reuters) - Compagnie Financière Richemont CFR.VX a dépassé les attentes des analystes en augmentant son chiffre d'affaires de 10% à 5.301 millions d'euros lors de son exercice 2007-2008 clos fin mars.

A taux de change constant, la croissance s'est élevée à 16%, a précisé mercredi dans un communiqué le numéro deux mondial des produits de luxe, propriétaire des marques Cartier, Montblanc, et Dunhill, entre autres.

Les économistes interrogés par Reuters tablaient en moyenne sur des ventes de 5.236 millions. "La croissance organique de 16% est supérieure à nos attentes, et signifie qu'il y a eu une accélération au quatrième trimestre (janvier-mars, ndlr)", souligne Claudia Lenz, analyste à la Banque Vontobel.

Le titre de Richemont a perdu 26% depuis le début de l'année à la Bourse suisse, les marchés craignant que la crise du subprime et le ralentissement américain affectent le secteur du luxe, après plusieurs années d'une croissance soutenue.

"Le chiffre d'affaires (de Richemont) montre qu'il y a bien eu un ralentissement aux Etats-Unis, mais qu'il a pu être compensé par la croissance dans la région Asie-Pacifique", relève Claudia Lenz.

Richemont a vu ses ventes dans la région Amériques augmenter de 3% à taux de change courants et de 13% à taux de change constants en 2007-2008. "Les ventes se sont avérées particulièrement résistantes au cours du dernier trimestre", souligne le groupe dans son communiqué. "La baisse significative du dollar face à l'euro sur l'ensemble de l'année a freiné la croissance à taux de change courants", précise-t-il.

En Europe, les ventes ont progressé de 12% à 2.293 millions d'euros, tandis qu'en Asie-Pacifique elles ont bondi de 21% à 1.296 millions. Seul le Japon a vu un recul de 5% à 698 millions.

Parmi les produits du groupe, ce sont les montres qui ont connu la plus forte croissance (+15%), devant les bijoux (+9%), et les instruments d'écriture (+9%). /FS/SK/PS