CONSENSUS Saint-Gobain - Net courant vu en baisse de 6% au S1

mercredi 23 juillet 2008 13h22
 

 PARIS, 23 juillet (Reuters) - Saint-Gobain (SGOB.PA: Cotation).
Résultats du premier semestre de l'exercice 2008.
 Date et heure de publication : jeudi 24/07 après-Bourse.
 Nombre d'analystes interrogés dans le consensus Reuters
Estimates, arrêté au 23 juillet : 8 pour le chiffre d'affaires
et 7 pour le résultat d'exploitation, le résultat net courant et
le résultat net part du groupe.
 (en millions d'euros)
          Net courant*   Net PDG     REX       CA
 Moyenne         1.003       994   1.969   21.945
 Médiane           994       994   1.967   21.913
 Maximum         1.056     1.031   1.982   22.248
 Minimum           957       957   1.958   21.715
 ------------------------------------------------
 S1 2007 publié  1.067       465   2.093   21.779
 Variation
 (moyenne)       -6,0%     +114%   -5,9%    +0,8%
 * Net courant = hors plus-values de cessions, dépréciations
d'actifs et provision pour amendes de la Commission Européenne
dans le vitrage.
 NOTE
 ACTIVITÉ : numéro un mondial de la production,
transformation et distribution de matériaux de construction.
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :
 - Saint-Gobain a confirmé début juin viser pour 2008 une
progression "modérée" de son résultat d'exploitation (à taux de
change constants) et de son résultat net courant (hors
plus-values ou moins-values de cessions, dépréciations d'actifs
et amendes dans le vitrage de la Commission européenne). Le
groupe vise également le maintien d'une "structure financière
solide" et d'un "haut niveau d'autofinancement libre".
 - Concernant ses objectifs 2007-2010, la groupe a en outre
confirmé viser une croissance interne de 5% en moyenne par an de
son chiffre d'affaires, une hausse de 10% en moyenne par an de
son bénéfice net par action, un ROI (goodwills exclus) de 25%
contre 22% auparavant et un ROCE (goodwills inclus) à 14% contre
13% auparavant.
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND :
 - Une éventuelle révision à la baisse des objectifs 2008,
notamment en raison du ralentissement des économies américaines
et européennes, mais un maintien des objectifs 2010.
 - Le détail de nouvelles mesures de restructuration qui
viendront s'ajouter à l'objectif de 300 millions d'euros
d'économies du groupe à l'horizon 2010. /BM
 (Benjamin Mallet, édité par Jean-Michel Bélot)