April 22, 2008 / 6:42 PM / 9 years ago

LEAD 1 Saint-Gobain - CA en baisse au T1, objectifs confirmés

6 MINUTES DE LECTURE

par Marie Maitre et Benjamin Mallet

PARIS, 22 avril (Reuters) - Saint-Gobain (SGOB.PA) a publié mardi un chiffre d'affaires en baisse de 1,4% au 1er trimestre 2008, pénalisé notamment par une base de comparaison défavorable.

Le leader mondial de la production, transformation et distribution de matériaux de construction a également annoncé de nouvelles suppressions d'emploi aux Etats-Unis et confirmé ses objectifs 2008.

Pour l'exercice en cours, Saint-Gobain table sur une croissance "modérée" de son résultat d'exploitation (à taux de change constants) et de son résultat net courant (hors plus-values de cessions, dépréciations d'actifs et amendes dans le vitrage de la Commission européenne).

Le groupe vise également toujours le "maintien d'une structure financière solide et d'un autofinancement libre élevé".

"Je suis confiant dans notre capacité d'adaptation et de résistance à un environnement plus difficile", a déclaré le directeur général Pierre-André de Chalendar lors d'une conférence téléphonique.

"Nous allons atteindre nos objectifs en mettant en oeuvre notre stratégie centrée sur les marchés de l'habitat", a-t-il ajouté, précisant que le groupe se concentrerait sur son développement dans les pays émergents, le tout avec des mesures d'économies aux Etats-Unis, en Espagne et en Angleterre.

"Ces actions prises dans chacune de nos divisions impactées par l'évolution de la conjoncture donneront des résultats qui viendront en plus des 300 millions d'euros d'économies liées aux initiatives globales que j'avais expliquées l'été dernier et qui avancent conformément au calendrier prévu", a souligné Pierre-André de Chalendar.

Saint-Gobain compte ainsi supprimer 800 postes aux Etats-Unis dans les produits pour la construction, en plus des 1.700 suppressions de 2007, ce qui se traduira par des fermetures d'usines et de lignes. En Angleterre, le groupe n'a pas remplacé près de 400 départs au 1er trimestre 2008.

"Ce sont des mesures d'ajustement qui (...) devraient nous permettre de conserver nos marges", a souligné Pierre-André de Chalendar.

Pas De Stabilisation Aux Etats-Unis

Sur les trois premiers mois de l'année , les ventes du groupe se sont élevées à 10.301 millions d'euros, ce qui représente une baisse de 1,4% en données publiées mais une croissance organique de 0,9% à structure et taux de change comparables (+1,5% à taux de change comparables uniquement).

Selon le consensus Reuters Estimates, les analystes attendaient en moyenne un chiffre d'affaires trimestriel de 10.330 millions d'euros.

"A nombre de jours ouvrés constant, la croissance interne du groupe aurait été légèrement supérieure à 3,0%, malgré la base de comparaison très élevée que constitue le 1er trimestre 2007 (en croissance de 8,0% à données comparables par rapport au 1er trimestre 2006)", a précisé Saint-Gobain.

Les prix de vente du groupe ont progressé de 2,6% et les volumes ont reculé de 1,7% au 1er trimestre, tandis que l'impact du change a été négatif (-2,8%), notamment en raison l'affaiblissement du dollar américain et de la livre britannique face à l'euro.

L'évolution du périmètre représente une augmentation de 0,5% du chiffre d'affaires, la contribution des acquisitions (Maxit et Norandex prinicipalement) étant légèrement supérieure à celle des cessions (principalement Desjonquères et l'activité renforcement & composites).

En données comparables, tous les pôles du groupe ont progressé sur le trimestre, "à l'exception toutefois du Pôle Produits pour la Construction (PPC), dont le chiffre d'affaires s'érode légèrement (-0,4%), en raison du recul des activités d'Aménagement Intérieur aux Etats-Unis, que ne compense pas totalement la croissance soutenue (+4,9%) de l'Aménagement Extérieur".

"Globalement, le marché de la construction résidentielle est resté favorablement orienté en Europe occidentale. Aux Etats-Unis en revanche, conformément au scénario envisagé par le groupe en début d'année, il a continué de reculer, et ne laisse pas encore apparaître de signe tangible de stabilisation", a souligné Saint-Gobain.

"Par ailleurs, les marchés de la consommation des ménages, de la production et de l'investissement industriels témoignent, comme attendu, d'une très bonne résistance à la conjoncture, tant aux Etats-Unis qu'en Europe. Quant aux pays émergents et à l'Asie, ils restent très dynamiques et continuent à afficher une croissance à deux chiffres."

En Amérique du Nord, les ventes de Saint-Gobain ont reculé de 14,3% au 1er trimestre à 1.263 millions d'euros (-6,2% à structure et change comparables) en raison de la poursuite de la crise de la construction résidentielle. /BM

Pour lire le tableau détaillé du chiffre d'affaires trimestriel, cliquer sur [ID:nPAT008950]

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below