Puces-Infineon supprime des emplois, revoit la valeur de Qimonda

mardi 22 avril 2008 07h48
 

(actualisé avec détails, suppressions d'emplois)

FRANCFORT, 21 avril (Reuters) - Le fabricant de semi-conducteurs Infineon (IFXGn.DE: Cotation) a annoncé lundi déprécier d'un milliard de dollars la valeur de sa participation dans sa filiale de mémoires Qimonda QI.N en vue d'une vente.

Le groupe allemand souhaite se désengager de sa filiale, introduite en Bourse en 2006 dans le but de réduire l'exposition du groupe au secteur des mémoires, très cyclique. Il en détient encore 77%.

Prélude à une cession, Qimonda figurera désormais dans la rubriques "activités en cours de cession" dans les comptes d'Infineon. Le groupe bavarois souhaite ramener sa participation dans sa filiale à moins de 50%. En l'absence d'acquéreur, les actions Qimonda détenues par Infineon pourraient être distribuées à ses propres actionnaires.

Qimonda a parallèlement annoncé la suppression de 10% de ses effectifs mondiaux. Le groupe emploie 163.500 personnes. Il s'agit de réduire les coûts d'un montant supplémentaire de 180 millions d'euros par an à partir de l'exercice fiscal 2008/2009.

Qimonda affiche une perte d'exploitation de 468 millions d'euros au deuxième trimestre contre 590 millions le trimestre précédent et un bénéfice de 58 millions un an auparavant.

Ce résultat comprend une dépréciation de survaleur de 61 millions d'euros liée à la dépréciation annoncée par Infineon. Les analystes attendaient une perte de 398 millions d'euros.

Le chiffre d'affaires a chuté de 20% à 412 millions d'euros, soit plus que la prévision la plus pessimiste.

Qimonda a déjà réduit drastiquement ses projets d'investissement, alors que le marché des mémoires DRAM est surencombré.   Suite...