CONSENSUS Saint-Gobain - Net courant 2007 vu en hausse de 20,3%

mardi 22 janvier 2008 12h48
 

 PARIS, 22 janvier (Reuters) - Saint-Gobain (SGOB.PA: Cotation).
Résultats de l'exercice 2007.
 Date et heure de publication : jeudi 24/01 après-Bourse.
 Nombre d'analystes interrogés : 13 pour le chiffre
d'affaires, 12 pour le résultat d'exploitation et neuf pour le
résultat net courant.
 (en millions d'euros)
               Net courant*   REX       C.A.
 Moyenne       2.048          4.103     43.605
 Médiane       2.056          4.103     43.645
 Maximum       2.121          4.175     43.952
 Minimum       1.850          4.030     42.801
 ----------------------------------------------
 2006 publié   1.702          3.714     41.596
 Variation
 (moyenne)     +20,3%         +10,5%    +4,8%
 
 * Net courant = hors plus-values de cessions, dépréciations
d'actifs et provision pour amendes de la Commission Européenne
dans le vitrage.
 NOTE
 
 ACTIVITÉ : numéro un mondial de la production,
transformation et distribution de matériaux de construction.
 
 RAPPEL DES OBJECTIFS DE LA SOCIÉTÉ :
 * Le groupe a dit viser pour l'ensemble de 2007 sur une
hausse d'au moins 20% de son résultat net courant et une
croissance à deux chiffres du résultat d'exploitation à taux de
change constants.
 * Saint-Gobain vise en outre, à l'horizon 2010, une hausse
de 5% par an de son chiffre d'affaires hors acquisitions ainsi
qu'une croissance supérieure à 10% par an de son bénéfice net
par action.
 * Le groupe s'est également fixé comme objectif une
amélioration du retour sur capitaux employés, toujours d'ici
2010, le ROI (goodwills exclus) étant attendu à 25% contre 22%
auparavant et le ROCE (goodwills inclus) à 14% contre 13%
auparavant. Il vise également 300 millions d'euros d'économies
d'ici 2010.
 
 CE QUE LE MARCHE ATTEND :
 * Des commentaires sur les perspectives macroéconomiques,
notamment sur les Etats-Unis.
 * D'éventuelles indications sur les intentions de Wendel
(MWDP.PA: Cotation), qui détient près de 18% de Saint-Gobain. La société
d'investissement a fait savoir qu'elle était dans "une logique
de partenariat" avec le groupe, qu'elle souhaitait l'aider à
dépasser ses objectifs et qu'elle examinerait les conditions de
son éventuelle entrée au conseil d'administration.
 * Des commentaires sur les perspectives de bénéfice par
action en 2008. /MM/BM
 (Marie Maitre, Benjamin Mallet avec la contribution de
Justyna Grochal)