April 22, 2008 / 12:57 PM / 9 years ago

LEAD 2 AT&T - Le mobile a nourri le bénéfice au T1

4 MINUTES DE LECTURE

(Actualisé avec précisions et cours d'ouverture)

NEW YORK, 22 avril (Reuters) - AT&T a annoncé mardi une hausse de 21,5% de son bénéfice trimestriel grâce à une forte croissance de la téléphonie mobile, les abonnements à la téléphonie fixe ayant eux diminué.

Resultats Du t1

Bénéfice de 3,46 milliards de dollars, soit 57 cents par action, contre 2,85 milliards (45 cents) un an auparavant.

Le bénéfice avant éléments exceptionnels, comme des charges de fusion ou encore des charges liées à de récentes suppressions d'emplois, ressort à 74 cents par action (pile le consensus Reuters Estimates) contre 65 cents un an auparavant.

Chiffre d'affaires: +6,1% à 30,7 milliards de dollars (consensus: 30,6 milliards).

Previsions

AT&T a indiqué s'attendre à ce que la croissance de son BPA ajusté affiche toujours un taux à deux chiffres et s'est dit bien parti pour atteindre en 2008 son objectif d'une croissance du chiffre d'affaires consolidé proforma située dans le milieu d'une fourchette à un chiffre.

Details

Le premier opérateur télécoms américain, qui a conclu un partenariat exclusif avec Apple (AAPL.O) pour l'iPhone aux États-Unis, précise qu'il a gagné 1,3 millions de souscripteurs nets au téléphone sans fil durant le trimestre, ce qui est conforme au consensus de Reuters qui donnait 1,32 million.

Le nombre de lignes de particuliers a diminué de 6,2% en glissement annuel.

Contexte

AT&T propose également de l'internet à haut débit et des services vidéo pour faire pièce aux câblo-opérateurs. Les connexions internet haut débit des particuliers et des entreprises ont augmenté de 13,9% à 14,6 millions. Le nombre d'abonnés au service télé U-verse a augmenté à 379.000, soit un gain net de 148.000 sur le trimestre, et l'opérateur dit être bien parti pour gagner plus d'un million de nouveaux abonnés d'ici la fin de 2008.

Historique

AT&T est le fruit de toute une série de fusions et les analystes expliquent que les économies dégagées grâce à ces opérations ont contribué à stimuler la croissance de ses résultats ces dernières années. L'opérateur, tout comme son concurrent Verizon (VZ.N), a misé beaucoup sur la croissance de la téléphonie mobile pour contrer le déclin du téléphone fixe classique.

Commentaires

Certains analystes voient dans le déclin des abonnements au fixe observé sur le trimestre écoulé le signe qu'AT&T pourrait bientôt être affecté par le ralentissement de l'éconmie américaine.

La crise du marché de l'immobilier aux États-Unis et la multiplication des procédures de saisies de logements viennent s'ajouter à la conversion des utilisateurs à la téléphonie sans fil, ainsi qu'à la concurrence des services par câble.

Bourse

Vers 14h00 GMT, l'action gagne 0,56% à 37,80 dollars. /WYE/GG

Ritsuko Ando, version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below