LEAD 3 Faurecia - Perte réduite au S1, objectifs confirmés

mardi 22 juillet 2008 11h46
 

 (Actualisé avec nouvelles déclarations, cours de Bourse et
plus de détails)
 par Matthias Blamont et Marcel Michelson
 PARIS, 22 juillet (Reuters) - Faurecia (EPED.PA: Cotation) a publié
mardi une perte semestrielle réduite de moitié, annoncé le
retour à la rentabilité de son activité en Amérique du Nord et
confirmé viser une marge opérationnelle supérieure à 3% en 2010.
 Le P-DG de l'équipementier automobile, Yann Delabrière, a
également estimé que le renchérissement du prix des matières
premières constituait une difficulté mais que son impact
n'affecterait pas les résultats des six prochains mois de
"manière majeure."
 "L'augmentation du prix des plastiques sera significative et
celle de l'acier, inox notamment, constitue clairement une
préoccupation. Pour autant, de façon générale, l'impact du prix
des matières premières sera maîtrisé", a-t-il déclaré au cours
d'une conférence de presse.
 Le groupe dispose de couvertures sur la plupart de ses
matières premières jusqu'à la fin de l'année. Pour 2009, Yann
Delabrière n'a pas souhaité commenter les hausses de prix
attendues.
 Vers 11h30, le titre Faurecia s'offre 4,91% à 24,56 euros à
la Bourse de Paris. Depuis le début de l'année, il efface
néanmoins près de 50%, pénalisé par les inquiétudes relatives à
l'évolution du secteur automobile.
 "Le discours est plutôt convaincant. La dynamique du groupe
est bonne même si Faurecia ne devrait pas échapper au contexte
de marché qui reste très difficile", fait valoir un analyste
basé à Paris.
 
 PRESSIONS
 Faurecia, contrôlé à 71% par PSA Peugeot Citroën (PEUP.PA: Cotation),
a enregistré une perte nette part du groupe de 22,2 millions
d'euros sur les six premiers mois de l'année, à comparer à un
trou de 47,4 millions sur la période correspondante de 2007.
 La marge opérationnelle a atteint 90,3 millions d'euros,
soit 1,4% du chiffre d'affaires, contre 1% un an plus tôt tandis
que le chiffre d'affaires s'est élevé à 6,6 milliards d'euros,
en hausse de 2,7% à données comparables (tableau détaillé des
résultats [ID:nL22971988]).
 CA Chevreux anticipait un résultat opérationnel de 96
millions d'euros, soit une marge de 1,5%.
 "Les charges au titre des restructurations sont de 30,6
millions d'euros au premier semestre 2008, en retrait sur le
niveau de 2007 (39,9 millions d'euros). Elles concernent la
poursuite de l'ajustement du dispositif industriel du groupe
destiné à améliorer sa compétitivité", avance Faurecia dans son
communiqué de résultats.
 Comme bon nombre de ses concurrents, Faurecia doit non
seulement faire face à l'explosion des coûts de ses matières de
base mais également affronter les exigences sur les prix de ses
grands clients comme PSA et Volkswagen (VOWG.DE: Cotation), eux-même
soumis à de fortes pressions.
 Durant le premier semestre, Faurecia a remporté une
récompense de Nissan (7201.T: Cotation) pour la qualité de ses produits
mais n'a pu étendre un contrat en France avec Toyota (7203.T: Cotation)
dans les sièges automobiles.
 
 "DAVANTAGE SUR LES 'CARS' QUE SUR LES 'LIGHT TRUCKS'"
 En Amérique du Nord, zone où la conjoncture automobile est
considérablement perturbée, la société indique que son chiffre
d'affaires a progressé de 19,6% à données comparables à 920,3
millions d'euros, pour un bénéfice opérationnel de 10 millions,
notamment grâce au lancement "de nouveaux véhicules dont la BMW
X6" de BMW (BMWG.DE: Cotation) et "la montée en cadence de programmes
lancés en 2007 chez General Motors (GM.N: Cotation)."
 "Nous sommes davantage sur les 'cars' que sur les 'light
trucks' et les modèles que nous équipons se vendent bien", a
rappelé Frank Imbert, directeur financier de Faurecia.
 Sur les six premiers mois de 2007, l'entreprise avait passé
une perte nette de 54,3 millions d'euros dans cette région.
 En début d'année, Faurecia avait indiqué tabler sur un
retour dans le vert de l'activité au second semestre 2008.
 
 OBJECTIFS CONFIRMES
 En Europe, les ventes ont reculé de 1,1%. Signe que
l'activité des grands constructeurs automobiles continue à se
développer au sein des économies émergentes, elles ont augmenté
de 13,4% en Asie et de 23,9% en Amérique du Sud.
 "Pour le second semestre, Faurecia vise, par rapport au
second semestre 2007, une amélioration significative de sa marge
opérationnelle, tant en Amérique du Nord qu'en Europe", ajoute
le communiqué.
 "Pour l'ensemble de l'année, Faurecia confirme ses objectifs
de croissance de son chiffre d'affaires, d'amélioration de sa
marge opérationnelle et de réduction de son endettement",
poursuit le document.
 En 2010, Faurecia veut atteindre une marge opérationnelle
supérieure à 3%. Son concurrent Valeo (VLOF.PA: Cotation) table sur le
double à la même échéance. /MB
 (Avec la contribution de Nathalie Meistermann, édité par
Jean-Michel Bélot)