LEAD 1 UAL - Le titre bondit malgré une lourde perte au T2

mardi 22 juillet 2008 18h52
 

CHICAGO, 22 juillet (Reuters) - UAL Corp UAUA.O, la société-mère de la compagnie aérienne United Airlines, a annoncé un perte nette sur le deuxième trimestre de l'année 2008, contre un bénéfice un an plus tôt, en raison surtout de la flambée des prix du kérosène, ce qui n'empêche pas le titre de bondir en Bourse.

Vers 16h30 GMT, l'action d'UAL prenait 50,1% à 7,48 dollars, sous l'effet conjugué de la baisse du prix du pétrole et de l'annonce d'un plan de restructuration.

La baisse du brut joue d'ailleurs sur les cours de l'ensemble du secteur. American Airlines AMR.N prenait 29,42% à 8,71 dollars, Continental (CAL.N: Cotation) gagnait 32,0% à 12,23 dollars.

La perte nette sur les trois mois à fin juin est ressortie à 2,73 milliards de dollars, soit -21,47 dollars par action, contre un bénéfice net de 274 millions (1,83 dollar par action) il y a un an.

Hors éléments exceptionnels, UAL a perdu 1,19 par action. Sur cette base, les analystes interrogés par Reuters anticipaient en moyenne une perte de 2,06 dollars par action sur la période.

UAL a annoncé 16,5% de réductions de capacités dès le quatrième trimestre, le retrait de toute sa flotte de Boeing 737 ainsi que de six 747 et une baisse de ses effectifs de 7.000 personnes d'ici la fin de 2009.

Par ailleurs, le transporteur a indiqué mardi être parvenu à un accord de principe avec le gestionnaire de son programme de fidélité qui va lui permettre d'accroître les liquidités du groupe de 1,2 milliard de dollars.

De son côté, US Airways LCC.N a également annoncé une perte sur le deuxième trimestre, n'échappant pas non plus à l'impact de la hausse de la facture carburant.

La compagnie aérienne a annoncé une perte de 567 millions de dollars, soit 6,16 dollars par action sur les trois mois à fin juin, contre un bénéfice net de 263 millions (2,77 dollars par action) il y a un an. /BVO

(Kyle Peterson, version française Benoit Van Overstraeten)