D.Bank - Pas de nouveaux besoins en capital, mois de mars solide

jeudi 2 avril 2009 08h12
 

LONDRES, 2 avril (Reuters) - La Deutsche Bank (DBKGn.DE: Cotation) a enregistré des résultats solides en mars et n'a pas de nouveaux besoins en capital, a déclaré son président du directoire dans une interview.

"Les revenus opérationnels en mars ont été solides", a indiqué Josef Ackermann au Financial Times, dans un entretien publié mercredi sur le site internet du quotidien britannique.

"Nous n'avons aucun besoin en capital, mais si c'était le cas, notre préférence irait clairement à une solution privée", a-t-il ajouté.

Josef Ackermann a assuré, dans le rapport annuel publié la semaine dernière, que la première banque allemande renouerait avec les bénéfices cette année si l'économie mondiale, les marchés financiers et l'environnement réglementaire évoluaient conformément aux pronostics.

Pour l'ensemble de l'industrie bancaire, il entrevoit un avenir prometteur mais différent de ce qu'il envisageait avant la tempête financière.

"A mes yeux, il ne fait aucun doute que les banques redeviendront très rentables après la crise", a-t-il dit, tout en précisant que les changements de régulation et la baisse du recours à la dette signifiaient que la demande pour un certain nombre de produits bancaires "ne retrouvera jamais les niveaux du passé."

"C'est la fin du système opaque", a également estimé Josef Ackermann, en référence aux produits et véhicules structurés qui se sont révélés des actifs toxiques.

La recette du succès pour une banque consiste désormais, selon lui, à mettre l'accent sur trois ou quatre activités principales plutôt que "d'essayer d'être partout pour tout le monde."

"Je suis intimement convaincu que l'activité de banque d'investissement, au sein d'une banque universelle consciente de ses priorités, est très attractive (...) Pour les produits de base - le conseil, les marchés financiers, le trading - il y aura toujours un marché."   Suite...