Merck - Bénéfice en hausse au T2, pas de prévision à long terme

mardi 22 juillet 2008 00h28
 

NEW YORK, 22 juillet (Reuters) - Merck (MRK.N: Cotation) a annoncé lundi un bénéfice en hausse au titre du deuxième trimestre et supérieur aux attentes, mais a revu à la baisse ses prévisions de ventes de deux traitements-clés et indiqué que ses prévisions à long terme étaient remises en question par la publication d'une étude sur un autre de ses médicaments, le Vytorin, ce qui a précipité la chute du cours de son action. [ID:nL21825874]

*RESULTATS. Le bénéfice net au deuxième trimestre s'est établi à 1,77 milliard de dollars ou 82 cents dollar par action, contre 1,68 milliard ou 77 cents par titre un an plus tôt.

Hors éléments exceptionnels, le BPA est de 86 cents, dépassant le consensus des analystes qui donnait 83 cents, selon Reuters Estimates.

*CHIFFRE D'AFFAIRES. Le chiffre d'affaires recule de 1% à 6,05 milliards de dollars.

*CONTEXTE. Le groupe fait face à la publication d'une étude qui remet en question l'intérêt d'un de ses médicaments phares, le Vytorin, vendu par Merck et Schering-Plough. Cette étude, qui fait l'objet d'un examen de la Food and Drug Administration, a conduit les deux groupes à reporter après la clôture de Wall Street l'annonce de leurs résultats.

*PREVISIONS. Le groupe se refuse à effectuer des prévisions à long terme et préfère analyser l'étude qui a remis en question l'intérêt du Vytorin.

Pour 2008, Merck s'attend à des ventes de Singulair comprises entre 4,4 milliards de dollars et 4,6 milliards de dollars, contre un chiffre compris entre 4,6 et 4,8 milliards de dollars anticipé précédemment. La molécule se ressent d'avertissements récents qui rapportaient que sa prise pouvait provoquer des pensées morbides.

Les ventes de Gardasil, un vaccin contre le cancer du col de l'utérus, devraient quant à elles se situer entre 1,4 et 1,6 milliards de dollars, contre une fourchette comprise entre 1,9 et 2,1 milliards initialement prévue.   Suite...