LEAD 2 Merck et Schering chutent après une étude sur le Vytorin

lundi 21 juillet 2008 20h27
 

NEW YORK, 21 juillet (Reuters) - Le Vytorin, un anti-cholestérol vendu par Merck & Co (MRK.N: Cotation) et Schering-Plough SGP.N n'a pas atteint ses objectifs principaux, montre une étude publiée lundi, faisant plonger les cours de deux sociétés.

Elles ont toutes les deux décidé de reporter la publication de leurs résultats après la clôture de Wall Street.

Selon cette étude, réalisée par l'Université Ulleval d'Oslo, le Vytorin n'a pas davantage d'effets sur les patients qui l'ont utilisé que sur ceux à qui l'on a administré un placebo.

Vers 18H20 GMT, le cours de Merck perdait 3,72% à 36,28 dollars, tandis que celui de Schering-Plough abandonnait 12,59% à 18,74 dollars.

Le Vytorin, et le médicament associé Zetia, dont les ventes ensemble s'élèvent à plus de 4,5 milliards de dollars par an, sont les deux principaux produits de Schering et parmi les principaux pour Merck.

En janvier, une première étude sur les résultats du Vytorin avait fait chuter le cours de Bourse des deux laboratoires.

Les deux groupes devaient à l'origine publier leurs résultats du deuxième trimestre avant l'ouverture des marchés.

La dernière étude en date compare les résultats du Vytorin à l'effet d'un placebo sur des patients avec une sténose aortique, un rétrécissement de la valve aortique qui peut conduire à des problèmes cardiaques. Environ 2% des personnes âgées de plus de 65 ans souffriraient de cette sténose aortique.

L'étude SEAS suivait 1.873 patients pendant un minimum de quatre ans et est la plus importante jamais conduite sur des personnes atteintes de sténose aortique.   Suite...