21 février 2008 / 10:46 / il y a 9 ans

LEAD 1 BAE Systems/GB-Retards attendus de programmes militaires

LONDRES, 21 février (Reuters) - Le groupe de défense BAE Systems (BAES.L) a déclaré jeudi ne pas s'attendre à l'annulation de gros programmes britanniques de défense mais à l'étalement de leur mise en oeuvre dans le temps, pour faire face à des contraintes budgétaires.

PREVISIONS. Le directeur général du groupe britannique, Mike Turner, a dit à la presse prévoir une nouvelle année de croissance en 2008, portée par des commandes aux Etats-Unis, après avoir annoncé un bénéfice en forte hausse au titre de 2007.

Il a ajouté que si les programmes de défense britanniques devaient être prolongés dans leurs délais de mise en oeuvre, ils coûteraient plus chers, avec une technologie également plus avancée.

"Nous avons une excellente visibilité avec une nouvelle année de bonne croissance anticipée en 2008", a estimé Turner.

Le carnet de commandes se montait à 38,6 milliards de livres fin décembre, en hausse de 22% sur un an.

COMMENTAIRE D'ANALYSTE.

"BAE a décrit un paysage très positif dans son communiqué de prévisions", écrivent à leurs clients les analystes d'UBS, qui restent à l'achat sur le titre, avec un objectif de cours de 570 pence.

COURS DE BOURSE. Le titre BAE cède 0,9% à 467 pence à la mi-journée sur le LSE.

CONTEXTE. BAE participe à la plupart des grands programmes militaires aux Etats-Unis et au Royaume-Uni, notamment au F-35 Joint Strike Fighter et à des blindés anti-attentat (MRAP) utilisés en Irak.

Londres, qui doit mettre la dernière main à une commande de deux nouveaux avions de transport de troupes, envisage aussi d'acquérir des avions ravitailleurs, de confirmer un système d'entraînement au vol et doit préciser ses intentions concernant un nouveau véhicule blindé de taille moyenne.

Ce dernier programme semble le plus vulnérable.

RESULTAT. Le résultat brut ou Ebita s'est établi à 1,477 milliard de livres en 2007, en hausse de 22%. Le marché attendait 1,425 milliard de livres

CHIFFRE D'AFFAIRES : +14% à 15,7 milliards de livres. Les analystes attenaient 15,212 milliards.

DIVIDENDE. Le deuxième coupon de l'exercice est proposé à 7,8 pence, ce qui porte à 12,8 pence le dividende total, soit une hausse de 13,3% par rapport à celui versé au titre de 2006./DRO/SD

Dan Lalor, version française Danielle Rouquié et Stanislas Dembinski

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below