Kingfisher - Baisse des ventes chez B&Q, mais Castorama prospère

jeudi 21 février 2008 13h30
 

LONDRES, 21 février (Reuters) - Kingfisher (KGF.L: Cotation), numéro un européen du bricolage et de l'aménagement intérieur, a fait état jeudi d'un tassement de des ventes dans ses magasins B&Q au Royaume-Uni, partiellement compensée par une solide performance de son enseigne Castorama en France et en Pologne.

Le groupe britannique a annoncé une baisse de 0,5% de ses ventes à périmètre comparable au quatrième trimestre et a indiqué que ses profits sur l'exercice seraient conformes au consensus du marché.

Le distributeur publiera ses résultats 2007 le 27 mars. Il devrait annoncer un bénéfice courant avant impôt autour de 387 millions de livres sterling (514,7 millions d'euros), selon Reuters Estimates, un résultat en baisse après celui de 396,3 millions de sterling réalisé lors de l'exercice précédent.

Pour le quatrième trimestre, Kingfisher a fait état d'un chiffre d'affaires total de 2,18 milliards de sterling pour les 13 semaines au 2 février, en hausse de 4,6% par rapport à la période correspondante de l'exercice précédent qui comptait 14 semaines. Après ajustement, la hausse des ventes ressort de 4,0%.

Les ventes de son enseigne B&Q au Royaume-Uni ont reculé de 1,7%, au quatrième trimestre, contre une baisse d'environ 1,4% attendue. Mais celles dans son enseigne Castorama en France ont augmenté de 3,0%, contre 2,8% attendu.

Le nouveau directeur général de Kingfisher, Ian Cheshire, ancien patron de B&Q qui a remplacé Gerry Murphy le mois dernier, a estimé que l'enseigne B&Q avait bien progressé en dépit d'un environnement de marché difficile.

Comme les autres groupes de bricolage, Kingfisher subit le contrecoup du tassement de la consommation et du marché immobilier en Grande-Bretagne.

Les activités à l'international, qui représentent plus de la moitié des ventes du groupe, ont continué à croître avec Castorama en France et en Pologne.

Les ventes dans le reste de l'Europe, toujours à périmètre comparable, ont augmenté de 4,4% au quatrième trimestre, tandis qu'elles ont baissé de 7,5% en Asie, ce qui reflète un tassement des ventes dans l'immobilier neuf en Chine et une modification de la réglementation.   Suite...