Bénéteau - 700-800 suppressions d'emplois en vue, recul du titre

jeudi 2 avril 2009 09h54
 

PARIS, 2 avril (Reuters) - Le titre Bénéteau (CHBE.PA: Cotation) reculait jeudi dans les premiers échanges à la Bourse de Paris après des informations de presse indiquant que le constructeur de bateaux de plaisance prévoyait de supprimer entre 700 et 800 emplois sur un effectif global de 3.940 personnes.

Vers 9h45, l'action Bénéteau était en repli de 3,42% à 6,24 euros.

Le Figaro écrit jeudi que le leader mondial de la navigation de plaisance pourrait supprimer de 700 à 800 emplois dans le cadre d'un plan social lié à la chute des commandes.

Dans le contexte d'un marché du nautisme à une crise de grande ampleur, le carnet de commandes du leader mondial de la navigation de plaisance se serait réduit de moitié depuis le début de l'année par rapport à la même période de l'an dernier, selon le quotidien.

"Le groupe Bénéteau est actuellement engagé dans un processus d'évaluation des perspectives qu'offre la saison 2010 et dans une procédure d'information et d'échanges avec les partenaires sociaux et le personnel", a déclaré jeudi à Reuters une porte-parole de Bénéteau, sans toutefois confirmer les informations du journal.

"Dans cette période, la direction du groupe réserve la primeur de ses réflexions aux salariés et aux élus du personnel. Elle ne manquera pas de communiquer en temps utile", a-t-elle ajouté.

Pour les analystes financiers, les difficultés que traverse Bénéteau montrent que le secteur du nautisme risque de s'enfoncer dans la crise.

"La crise s'aggrave dans le monde de la plaisance nautique tant dans la voile que dans le moteur", souligne Francis Prêtre, analyste de CM-CIC Securities.

"Bénéteau traversera cette crise mais son niveau d'excédent de trésorerie devrait rapidement se contracter. Le secteur ne pourra que se concentrer", conclut-il.   Suite...