Yell abaisse dividende et perspectives,le titre plonge en Bourse

mardi 20 mai 2008 10h17
 

LONDRES, 20 mai (Reuters) - L'éditeur britannique d'annuaires Yell Group YELL.L dévisse mardi de plus de 17% à la Bourse de Londres après l'annonce d'une révision en baisse de ses perspectives pour l'exercice en cours et de son dividende.

L'action Yell a perdu les deux tiers de sa valeur au cours des douze derniers mois en raison des conséquences pour le groupe de la concurrence croissante des moteurs de recherche sur internet et d'une réduction des investissements publicitaires des PME, annonceurs traditionnels dans les annuaires, dans un contexte de ralentissement de l'activité.

"L'environnement a changé de manière spectaculaire", a déclaré le directeur général de Yell John Condron, en référence à la dégradation de la situation économique depuis la publication des résultats du troisième trimestre de l'exercice 2007-2008, au mois de février.

Yell a divisé par deux le montant de son dividende à 5,7 pence par action au titre de l'exercice fiscal clos au 31 mars et devrait réduire le dividende intérimaire pour l'exercice en cours. Ses concurrents Idearc IAR.N et R.H. Donnelley RHD.N aux Etats-Unis ou Seat Pagine Gialle PGIT.MI en Italie ont fait de même.

Le bénéfice avant impôt, charges financières, dépréciation et amortissement a progressé de 9,1% à 738,9 millions de livres (929,5 millions d'euros) contre 732 millions de livres attendus par 14 analystes interrogés par Reuters Estimates.

Yell a dit s'attendre à une stagnation de son chiffre d'affaires en Grande-Bretagne au premier trimestre de l'exercice en cours, à une progression de 3% seulement à périmètre constant aux Etats-Unis et à une baisse de 1% en Amérique latine.

En février, Yell avait prévu une progression de 2% de ses facturations en Grande-Bretagne pour l'exercice 2008-2009 et de plus de 3% aux Etats-Unis et en Amérique latine. /MJ

(Mark Potter, version française Marc Joanny)