20 février 2008 / 10:52 / dans 10 ans

LEAD 1 Heineken-L'absence de prévisions inquiète, l'action chute

par Alexandra Hudson

AMSTERDAM, 20 février (Reuters) - Le brasseur néerlandais Heineken a annoncé mercredi un bénéfice net 2007 conforme à ses attentes, mais l‘action s‘inscrivait en forte baisse à la Bourse d‘Amsterdam, l‘absence de prévisions concrètes pour 2008 laissant les investisseurs sur leur faim.

RESULTATS

Le numéro quatre mondial du secteur a fait état d‘une progression de 23% de son bénéfice net ajusté, une hausse conforme à sa propre prévision d‘une croissance comprise entre 20% et 25%.

Le chiffre d‘affaires du numéro quatre mondial du secteur a progressé de 6,2%, à 12,56 milliards d‘euros alors que le résultat opérationnel, sous le coup d‘une amende de l‘Union européenne pour entente sur les prix, a reculé de 16,6% à 1,528 milliard.

Ces deux données sont inférieures aux prévisions moyennes des 20 analystes financiers interrogés par Reuters, qui attendaient respectivement 12,63 milliards d‘euros et 1,72 milliard.

PERSPECTIVES

Heineken a dit s‘attendre à une nouvelle progression de son bénéfice net en 2008 mais a ajouté qu‘il lui était difficile d’être plus précis à ce stade en raison d‘incertitudes liées au possible impact de l‘inflation et aux éventuels effets du ralentissement de l’économie mondiale sur la consommation de bières.

Le brasseur néerlandais a également dit s‘attendre à une hausse de 15% du coût des matières premières et de celui des emballages en 2008, ajoutant toutefois qu‘il serait en mesure de répercuter cetté évolution dans ses prix sur la quasi-totalité des pays où il est présent, sauf aux Etats-Unis, où, ne figurant pas parmi les premiers acteurs du marché, il doit se montrer prudent en la matière.

BOURSE

Le titre chutait vers 10h45 GMT de 5,69% à 36,66 euros, alors que l‘indice des valeurs agro-alimentaires européennes .SX3P cédait dans le même temps de 1,66%. Cela porte à quelque 15% le recul de la valeur, qui souffre des inquiétudes du marché sur les prix à la production, depuis le début de l‘année.

ANALYSTE

“Heineken a publié des résultats qui sont à nos yeux mitigés. Le bénéfice net et le chiffre d‘affaires sont en-deça des attentes. Les commentaires sur 2008 portant sur les prix à la production et l‘absence d‘une prévision en termes de volumes sont également décevants”, a estimé Damien Caucheteux, chez Petercam.

DECLARATIONS

“S‘il y a une chose que l‘on ne peut pas prévoir, c‘est la réaction des consommateurs à la hausse des prix”, a dit Jean-François van Boxmeer, directeur général de Heineken, lors d‘une conférence de presse.

”Je suis persuadé que, malgré le défi posé par la hausse des coûts de production et les perspectives économiques incertaines dans certaines régions, nous resterons suffisamment solides et compétitifs pour dégager une nouvelle croissance des bénéfices.

CONTEXTE

Heineken avait enregistré au premier semestre 2007 un bond de 35% de son bénéfice net ajusté, à la faveur d‘un hiver et d‘un printemps exceptionnellement doux. En revanche, les piètres conditions météorologiques de l’été n‘ont pas facilité les performances au cours du second semestre.

En 2007, les volumes de bière vendus en Europe occidentale ont reculé de 0,6% contre une hausse de 8,9% en Europe centrale et en Europe de l‘Est.

La veille, le danois Carlsberg CARLb.BO, avec qui Heineken rachète Scottish & Newcastle SCTN.L, avait annoncé des résultats 2007 supérieurs aux attentes. [ID:nL19338380]

Le groupe, ainsi que Scottish & Newcastle, a également dit que les coûts de production augmenteraient cette année. /BVO

Version française Benoit Van Overstraeten

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below