La CGT dénonce le dividende payé par la SNCF à l'Etat

mercredi 19 mars 2008 17h51
 

PARIS, 19 mars (Reuters) - La CGT dénonce le dividende de 130 millions d'euros que versera la SNCF à l'Etat et juge que cette somme doit être réinvestie dans le service aux voyageurs et les conditions de travail des cheminots.

"La CGT dénonce la prise de dividendes de l'Etat à hauteur de 130 millions d'euros. Cette ponction accentue le désengagement de l'Etat vis-à-vis de l'entreprise publique au détriment des conditions de transport pour les usagers et de travail pour les cheminots", écrit le syndicat dans un communiqué.

"La CGT exige le réinvestissement de ces 130 millions d'euros dans le service public et la réouverture de négociations salariales", poursuit-il.

La SNCF a annoncé mercredi un résultat net de 1.042 millions d'euros en 2007 contre 368 millions l'année précédente pour un chiffre d'affaires de 23,7 milliards (+8%).

Elle a précisé qu'elle verserait pour la première fois à l'Etat un dividende de 131 millions, soit 20% de son résultat net récurrent (657 millions, +103%). Selon l'entreprise, 50 millions d'euros sur ces 131 millions "seront destinés à renforcer la politique d'investissement ferroviaire publique". /JBV (Jean-Baptiste Vey)