USA/Distribution - Lowe's réduit ses objectifs, le titre baisse

lundi 19 mai 2008 16h35
 

ATLANTA, 19 mai (Reuters) - Touché par la crise de l'immobilier aux Etats-Unis, Lowe's (LOW.N: Cotation), numéro deux américain des magasins de bricolage et d'aménagement intérieur, a publié lundi un bénéfice trimestriel en repli de 18% et a revu à la baisse ses prévisions annuelles, des annonces sanctionnées par un net repli de son cours de Bourse.

Le principal concurrent de Home Depot (HD.N: Cotation) n'a pas exclu que son bénéfice du deuxième trimestre soit inférieur à celui de l'an dernier sur la même période, et il ne vise plus pour l'ensemble de 2008 qu'une croissance de 1% environ de son chiffre d'affaires, contre 3% jusqu'à présent.

A la Bourse de New York, l'action Lowe's cédait 2,61% à 24,24 dollars après une heure d'échanges, alors que l'indice Standard & Poor's 500 .SPX gagnait 0,41%.

Home Depot abandonnait au même moment 0,76% à 28,88 dollars.

Sur les trois premiers mois de l'année, le chiffre d'affaires de Lowe's a diminué de 1,3% à 12 milliards de dollars (7,7 milliards d'euros), soit 300 millions de moins qu'attendu par Wall Street. Les ventes des magasins ouverts depuis au moins un an ont chuté de 8,4% et le panier moyen d'environ 3%. Résultat: la marge brute est tombée à 34,69%, 30 points de base de moins qu'il y a un an.

Le secteur du bricolage et de l'aménagement intérieur souffre de la baisse des prix immobiliers, du durcissement du crédit ainsi que de la hausse des prix alimentaires et de l'énergie, autant de facteurs qui incitent les ménages à réduire leurs dépenses.

Home Depot, qui doit publier ses résultats trimestriels mardi, devrait lui aussi faire état d'une baisse de son bénéfice. Il a déjà mis en oeuvre un plan de fermetures de magasins et de réduction de ses coûts.

Les profits de Lowe's ont baissé sur les trois derniers trimestres clos, ceux de Home Depot depuis déjà plus d'un an.

Lowe's prévoit désormais un bénéfice par action annuel de 1,45 à 1,55 dollar, contre $1,50-$1,58 auparavant, alors que le consensus Reuters Estimates ressort à 1,54 dollar.   Suite...