LEAD 1 Kaufman & Broad table sur une année difficile

mercredi 19 décembre 2007 14h02
 

PARIS, 19 septembre (Reuters) - Le promoteur-constructeur de logements Kaufman & Broad (KOF.PA: Cotation), détenu à 80% par le fonds PAI Partners à l'issue d'un rachat en LBO, s'attend à une ou deux années difficiles du fait des répercussions de la crise du "subprime" sur les marchés du crédit.

"Nous vivons une vraie crise financière. Cette crise a un impact sur notre métier, très net (...) dans la mesure où les banques prêtent beaucoup plus difficilement", a déclaré mercredi son P-DG, Guy Nafilyan, lors d'une réunion de présentation des résultats annuels du groupe.

"Nous abordons 2008 avec beaucoup de prudence. Nous sommes extrêmement vigilant sur les nouvelles opérations."

Depuis la crise, K&B a constaté un fort taux de désistement, à 19% sur l'année, de la part des acquéreurs potentiels dont les dossiers de crédit ont été refusés par les banques.

"Les dossiers qui passaient en juillet ne passent plus. Et cela ne va sûrement pas s'arrêter demain", a-t dit Guy Nafilyan.

Le groupe a commencé à renégocier des acquisitions foncières et même renoncé à une ou deux opérations engagées pour le 4e trimestre. Pour 2008, il ne prévoit plus que 130 ou 140 opérations, contre 190 anticipées avant la crise.

Prenant en compte le ralentissement des ventes de logements neufs, Kaufman a ramené son objectif de croissance du chiffre d'affaires à 5% pour 2007-2008 contre 10% pour 2006-2007.

Sur le marché du logement neuf, il s'attend au mieux à une stabilité des volumes l'an prochain, avec une hausse des prix de 3% seulement sur le neuf et une baisse de 4% à 5% sur l'ancien.

"Les prix (du neuf) vont suivre l'inflation et on va retrouver la différence traditionnelle entre le neuf et l'ancien, qui est de l'ordre de 10%", a-t-il dit.   Suite...