Scottish & Newcastle - Stabilité des résultats en 2007

mardi 19 février 2008 09h07
 

LONDRES, 19 février (Reuters) - Le premier brasseur britannique Scottish & Newcastle SCTN.L, qui a accepté d'être racheté par Carlsberg CARLb.O et Heineken (HEIN.AS: Cotation), a fait état mardi d'un bénéfice imposable inchangé en 2007 tout en anticipant pour cette année une croissance dans ses marchés clefs.

La société, basée à Edimbourg, a annoncé un résultat avant impôts de 444 millions de livres (587 millions d'euros) et des ventes en hausse de 8% à 4,15 milliards de livres. Elle a décidé de ne pas verser de dividende en raison de son rachat.

Le mois dernier, Carlsberg et Heineken ont présenté une offre d'achat de 800 pence par action sur Scottish Newcastle, soit 7,8 milliards de livres, en vue de mettre la main sur des marques telles que Foster's, Kronenbourg ou encore Newcastle Brown Ale. Carlsberg a également publié ses résultats ce mardi. [ID:nL19338380]

Scottish & Newcastle a dit anticiper "une amélioration dans les marchés d'Europe occidentale en 2008 après une année 2007 affectée par les pires conditions météorologiques jamais enregistrées".

"Nous prévoyons une hausse de 8,5% de nos coûts de production mais nous espérons compenser cette évolution par des hausses des prix substantielles, qui viendront se rajouter à des programmes d'économies", a poursuivi le groupe.

Selon l'accord conclu entre Carlberg, Heineken et Scottish & Newcastle, le brasseur danois doit récupèrer la participation de 50% de S&N dans Baltic Beverages Holding (BBH) - afin de prendre le contrôle total du russe Baltika PKBA.MM - mais aussi les actifs du britannique en France, Grèce, Chine et Vietnam.

Heineken reprendra les activités britanniques de S&N, qui incluent le cidre Strongbow et la bière John Smith ainsi que les opérations du groupe en Belgique, au Portugal, en Irlande, aux Etats-Unis et en Inde.

Le titre S&N a ouvert inchangé à la Bourse de Londres et gagnait 0,13% à 790 pence après quelques minutes d'échanges. /BVO

(Dan Lalor, version française Benoit Van Overstraeten)