Bouton/Subprime - Impact faible sur les banques françaises

mercredi 19 décembre 2007 07h57
 

PARIS, 19 décembre (Reuters) - L'impact de la crise du subprime sur les banques françaises devrait être limité, estime Daniel Bouton, président de la Société générale (SOGN.PA: Cotation) et président de la fédération bancaire française.

"Aucune banque hexagonale ne tire une part majeure de ses revenus de la titrisation aux Etats-Unis. Au-delà des pertes comptables instantanées, les conséquences sur leurs revenus et sur leur rentabilité devraient donc être faibles", déclare-t-il dans une interview au journal Les Echos.

Daniel Bouton estime que le risque de contagion de la crise du crédit au reste de l'économie est lui aussi limité. "Pour le moment (...), le risque de contagion au reste de l'économie est limité." /BM

(Benjamin Mallet)