LEAD 2 Citigroup perd encore $5,11 mds, supprime 9.000 emplois

vendredi 18 avril 2008 17h07
 

NEW YORK, 18 avril (Reuters) - Citigroup (C.N: Cotation) a signé vendredi sa deuxième perte nette trimestrielle d'affilée avec plus de 16 milliards de dollars de dépréciations et provisions pour pertes sur crédit.

Ces pertes massives, de 5,11 milliards de dollars sur le premier trimestre 2008 et près de 15 milliards de dollars depuis octobre, ont amené le premier groupe bancaire des Etats-Unis à décider d'un programme drastique de réduction de ses coûts fixes, qui se traduira notamment par 9.000 suppressions d'emplois en plus des 4.200 déjà annoncées au trimestre précédent.

Pourtant pire que prévu, la nouvelle perte de Citigroup a été accueillie avec indulgence par le marché, les intervenants voulant croire aux mesures annoncées par le nouveau directeur général Vikram Pandit qui s'est dit "extrêmement" confiant pour l'avenir.

Pandit, aux manettes depuis juillet dernier, s'efforce de recentrer les activités de Citigroup après des années de sous-investissement et une gestion des risques discutable qui ont laissé l'établissement très vulnérable à la crise du crédit, estiment des analystes.

Ces deux dernières semaines, Citigroup a annoncé la vente de son réseau de cartes de crédit Diners Club International et la cession de l'essentiel de son activité de prêt commercial et de crédit-bail en Amérique du Nord. Quant aux dépenses, elles ont baissé de 2% par rapport au quatrième trimestre 2007.

En outre, a déclaré à Reuters le directeur financier Gary Crittenden, la banque a bouclé jeudi soir la vente d'un portefeuille de prêts structurés d'environ 12 milliards de dollar.

L'action Citigroup faisait un bond d'environ 6% à 25,48 dollars en matinée sur le New York Stock Exchange et entraînait Wall Street dans son sillage.

La perte nette trimestrielle s'élève à 1,02 dollar par action, alors que les analystes avaient tablé en moyenne sur une perte de 96 cents seulement, selon Reuters Estimates.

Le produit net bancaire a chuté de 48% à 13,2 milliards de dollars, alors que le consensus était de 14,35 milliards.   Suite...