LEAD 1 Lehman et Goldman rassurent malgré un T1 en forte baisse

mardi 18 mars 2008 16h35
 

NEW YORK, 18 mars (Reuters) - Goldman Sachs (GS.N: Cotation) et Lehman Brothers LEH.N ont publié mardi des bénéfices trimestriels réduits de plus de moitié du fait de la crise du crédit mais néanmoins supérieurs aux attentes.

Le marché a même accueilli avec un grand soulagement les annonces de la seconde, qui a échappé aux dépréciations massives redoutées par certains et a fait état d'une situation solide en termes de liquidités, alors que beaucoup redoutaient que la banque ne connaisse un sort analogue à Bear Stearns, contrainte de se vendre à bas prix après avoir été victime d'une crise de liquidités.

Wall Street a salué cette publication avec un rebond vers 16h00 de plus de 30% de l'action Lehman Brothers qui reculait de plus de 40% depuis le début de l'année, celle de Goldman gagnant plus de 12% à la même heure.

"Lehman a confondu les prophètes de l'Apocalypse avec ces chiffres. Elle a montré qu'elle avait la capacité de faire face dans l'adversité", a déclaré Michael Holland, fondateur du gestionnaire d'actifs Holland & Co LLC.

S'agissant de Goldman Sachs, il a estimé que la banque était une fois de plus parvenue à s'en sortir malgré l'environnement difficile. "Les temps actuels permettent de distinguer les plus performants", a-t-il ajouté.

Goldman Sachs a bouclé le premier trimestre, clos au 29 février, de son exercice par un bénéfice net de 1,51 milliard de dollars (3,23 dollars par action), en baisse de 52,3%.

Les revenus de la première banque d'investissement américaine ont reculé dans le même temps de 35%, à 8,34 milliards. Le consensus Reuters Estimates anticipait un BPA de 2,57 euros et des revenus de 7,3 milliards en moyenne.

DEPRECIATIONS   Suite...