18 mars 2008 / 08:13 / dans 10 ans

LEAD 1 Carbone Lorraine confiant pour 2008 malgré les risques

PARIS, 18 mars (Reuters) - Carbone Lorraine (CBLP.PA) a publié mardi des résultats 2007 pénalisés par des charges non récurrentes et s‘est dit confiant pour 2008 malgré la probable dégradation du contexte économique.

Le spécialiste des produits en graphite et des composants électriques (balais pour moteurs électriques, fusibles) a indiqué qu‘il visait pour 2008 une croissance des ventes d‘au moins 5% à périmètre et changes constants et une progression à deux chiffres du résultat opérationnel courant.

Le groupe s‘est également dit confiant dans sa capacité à atteindre les objectifs de croissance et de rentabilité qu‘il s‘est fixé pour 2011, a savoir un chiffre d‘affaires d‘un milliard d‘euros et une progression de 50% de la rentabilité des capitaux employés, soit 17% de ROCE avant impôts.

Au titre de 2007, Carbone Lorraine proposera un dividende de 0,85 euro, identique à celui versé au titre de 2006.

Le groupe a enregistré l‘an passé un résultat net part du groupe de 16,3 millions d‘euros (-53,3%), un résultat opérationnel courant de 70,7 millions (+7%), un résultat opérationnel de 42,7 millions (-30%) et un chiffre d‘affaires de 694 millions (+8,4%).

Le résultat opérationnel et le net intègrent les charges non récurrentes liées au démarrage des sociétés chinoises et à la restructuration engagée en Amérique du Nord dans les balais pour automobiles. “La cession éventuelle de l‘activité balais pour automobiles risquant de faire apparaître une perte du fait de l‘importance du goodwill, il a été décidé de déprécier totalement ce goodwill”, a rappelé Carbone Lorraine.

Cette dépréciation de 20,2 millions d‘euros ( 18 millions d‘euros après impôt ) réduit le résultat opérationnel de 62,9 millions d‘euros à 42,7 millions d‘euros, contre 61 millions d‘euros en 2006.

“Fort d‘un début d‘année très positif et en dépit d‘un environnement économique probablement moins favorable, le groupe se donne pour objectifs une croissance des ventes d‘au moins 5% à périmètre et changes constants et une progression à deux chiffres du résultat opérationnel courant.”

PAS DE CESSION RAPIDE DES BALAIS POUR AUTOS

Jean-Claude Suquet, le directeur financier, a pour sa part déclaré lors d‘une conférence téléphonique : “S‘il y a une récession, notamment aux Etats-Unis, nous ne serons que partiellement impactés.”

“Notre activité de fusibles devrait notamment être impactée car les distributeurs en Amérique du Nord - des sociétés petites et moyennes - réagiront très rapidement pour se protéger d‘un ralentissement. Aujourd‘hui, ils ne réagissent pas et nous avons avec eux les mêmes ventes que par le passé.”

“Nous avons par ailleurs de nombreuses activités qui ne seront pas impactées par le ralentissement économique : nos ventes à destination du solaire, de l’électronique et du marché éolien vont se poursuivre en 2008, même en cas de ralentissement de l‘activité économique”, a ajouté Jean-Claude Suquet.

“En ce qui concerne nos activités anti-corrosion, nous avons aujourd‘hui en commandes 90% de l‘année et les entrées de commandes en discussions restent importantes, y compris en Amérique du Nord. Il peut effectivement y avoir un ralentissement mais son impact sur nous sera partiel.”

Evoquant l’éventualité d‘une cession de l‘activité balais pour automobiles, Jean-Claude Suquet a en outre déclaré : “Notre stratégie dans les balais pour automobiles est d‘agir sur le plan industriel pour améliorer les résultats et attendre un contexte financier et économique qui nous permette de céder cette activité dans de bonnes conditions.”

“Ce n‘est pas dans l‘environnement économique et financier actuel que nous pouvons vous dire que nous avons une chance de vendre dans des délais courts l‘activité de balais pour automobiles. Elle risque de rester plusieurs années dans le groupe. Sur le plan des résultats, nous avons fait ce qu‘il fallait pour les redresser et ils progressent.”

En 2007, le résultat opérationnel courant a atteint 44,8 millions d‘euros dans les Systèmes et Matériaux Avancés (17% du CA), 19,5 millions dans les Applications Electriques (10% du CA) et 22,4 millions dans la Protection Electrique (10% du CA).

“En 2008, nous allons bien sûr avoir de nouveau une forte croissance en Asie (...). Nous sommes prêts à capter la croissance cette année en Asie et notamment en Chine”, a indiqué Jean-Claude Suquet.

“Nous allons encore renforcer notre outil industriel car nous constatons que certains de nos marchés ont des taux de croissance plus rapides que ceux que nous prévoyions il y a six mois. Les informations que nous recevons de nos clients dans l‘industrie solaire, par exemple, nous font penser que notre approche a été jusqu’à présent conservatrice et qu‘il nous faut mettre en place de nouvelles capacités de production.”

Carbone Lorraine a dépensé 60 millions d‘euros d‘investissements en 2007 et en prévoit entre 50 et 60 millions d‘euros en 2008.

L‘endettement financier net du groupe atteint 192 millions d‘euros à fin 2007. Le ratio d‘endettement net sur fonds propres atteint 0,62 contre 0,50 à fin 2006. /BM

Benjamin Mallet

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below