18 janvier 2008 / 07:30 / dans 10 ans

LEAD 2 Swatch optimiste pour 2008 après des ventes 2007 record

ZURICH, 18 janvier (Reuters) - Le titre de Swatch Group UHR.VX brille vendredi à la Bourse suisse après que groupe horloger a dévoilé un chiffre d‘affaires record pour l‘année écoulée et affiché son optimisme pour le semestre en cours.

L‘action au porteur, qui a perdu près de 20% depuis le début de l‘année, s‘apprécie de 1,81% sur un marché .SSMI en hausse de 0,52%.

“Le scalp de ces dernières semaines ne se justifie absolument plus”, commentent les analystes de la Banque Wegelin dans leur Morning BrunCH.

Swatch a augmenté son chiffre d‘affaires de 17,6% à 5.941 millions de francs suisses en 2007, contre 5.838 millions attendus par les analystes.

Les ventes de la division Montres et Bijoux ont progressé de 20,4% à 4.710 millions. Le secteur de la Production, l‘un des principaux fournisseurs mondiaux de mouvements et composants horlogers, a augmenté son chiffre d‘affaires de 20,9% à 1.684 millions. Les Systèmes électroniques ont connu une croissance de 6,2% à 630 millions, selon un communiqué du groupe publié vendredi.

Swatch salue au passage “la stabilité et la solidité affichées par l‘euro”, qui ont contribué pour 0,3% à l‘augmentation du chiffre d‘affaires global.

“2007 a été fantastique”, a affirmé Nick Hayek, directeur général du groupe. Malgré une augmentation des coûts liée au renchérissement des matières premières, les marges ont augmenté à la faveur d‘une hausse du bénéfice qui sera nettement plus élevée que celle du chiffre d‘affaires, a-t-il déclaré à Reuters dans une interview.

En outre, le groupe a apporté des améliorations dans sa production et sa logistique et procédé à des hausses de prix sélectives afin de corriger les distorsions liées aux matières premières. Ces mesures déploieront tous leurs effets dans le courant de 2008, a-t-il assuré.

L‘année qui s‘ouvre s‘annonce du même cru en dépit des difficultés des marchés financiers et la baisse des dépenses des consommateurs américains, a ajouté Hayek : “Nous prévoyons d‘améliorer encore notre chiffre d‘affaires ainsi que notre bénéfice cette année, et ce ne sont pas les Etats-Unis qui vont nous en empêcher.”

La semaine dernière, l‘américain Tiffany & Co (TIF.N) a lancé un avertissement sur bénéfice pour son exercice fiscal se terminant fin janvier, en raison d‘une contraction plus importante que prévu de la demande aux Etats-Unis.

Chez Swatch, les chiffres disponibles pour janvier indiquent une croissance à deux chiffres et les commandes fermes pour les mois prochains laissent apparaître un rythme soutenu pour le premier semestre.

“Swatch a une exposition plus faible que ses concurrents aux marchés américain et japonais, c‘est l‘une des raisons de leurs bons chiffres et de leurs perspectives réjouissantes”, relève Patrik Schwendimann, analyste à la Banque cantonale de Zurich.

Mais la demande devrait aussi s‘affaiblir en Europe et pourrait freiner la croissance du groupe. “Swatch sera le dernier à ressentir les effets du ralentissement, ils viennent plus tard dans le cycle”, souligne l‘analyste.

Le groupe publiera son bilan détaillé le 19 mars. /FS

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below