June 18, 2008 / 2:04 PM / 9 years ago

LEAD 1 FedEx, déficitaire, est pessimiste pour l'année à venir

4 MINUTES DE LECTURE

BURLINGTON, Iowa, 18 juin (Reuters) - FedEx (FDX.N) a publié jeudi une perte au quatrième trimestre, imputable à la cherté des carburants, à une conjoncture économique morose aux Etats-Unis et à une dépréciation précédemment annoncée.

Le groupe américain de messagerie a par ailleurs présenté des prévisions peu encourageante pour son exercice fiscal 2009, évoquant l'impact de la flambée des carburants sur la demande de sa clientèle.

L'action a fortement baissé en réaction à ces annonces et alimenté la baisse de Wall Street en début de séance car FedEx passe pour un bon étalon de l'activité des entreprises.

"Pour moi, la partie qui fait mal, ce sont les objectifs", dit Al Meyers (AHA Diversified Equity Fund). "La direction de FedEx va droit au but et donne des prévisions réservées".

"Tout ça se fonde sur les prix de l'énergie et j'en suis tout simplement désarçonné".

Le groupe de Memphis a subi au quatrième trimestre de son exercice fiscal 2008 une perte de 241 millions de dollars, soit 78 cents par action, à comparer à un bénéfice de 610 millions (1,96 dollar/action) un an auparavant.

Hors charge exceptionnelle de 891 millions de dollars, FedEx fait état d'un bénéfice par action de 1,45 dollar, à comparer au consensus de Reuters Estimates qui donnait 1,47 dollar.

Cette charge est lié au changement de nom de FedEx Kinko, filiale bureautique de FedEx achetée en 2004, en FedEx Office.

Le chiffre d'affaires a augmenté de 8% à 9,87 milliards de dollars au quatrième trimestre alors que les analystes attendaient 9,51 milliards.

FedEx prévoit pour le premier trimestre de son nouvel exercice fiscal un BPA de 80 cents à un dollar, le consensus donnant 1,35 dollar. Pour l'ensemble de l'exercice 2009, il table sur un BPA de 4,75 à 5,25 dollars (consensus: 5,98 dollars).

"Ces objectifs tiennent compte du niveau élevé des prix des carburants et de l'impact afférent sur les surcharges carburant, qui ont pour effet de réduire la demande de services FedEx et ont un impact sur les rendements dans l'ensemble des segments de transport de la société", dit FedEx.

Dans la mesure où un groupe de messagerie comme FedEx doit faire face à la cherté des carburants à la fois dans le transport routier et dans l'aérien, il est extrêmement difficile pour lui de réaliser ses objectifs tant en termes de croissance du C.A. que de maîtrise des coûts, explique Peter Kenny (Knight Equity Markets).

L'action, qui perdait 5% en avant-Bourse, avait réduit ses pertes en séance et ne cédait plus que 2,6% à 82,10 dollars vers 13H55 GMT. Son concurrent United Parcel Services (UPS.N) abandonnait 2,2% à 65,84 dollars. /MA/WYE

Nick Carey, version française Marc Angrand

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below