February 18, 2008 / 9:05 AM / in 9 years

LEAD 1 Merck <MRCG.DE> - REX -21% au T4, en deçà du consensus

4 MINUTES DE LECTURE

par Mantik Kusjanto

DARMSTADT (Allemagne), 18 février (Reuters) - Le bénéfice d'exploitation de Merck KGaA a diminué de 21% au quatrième trimestre en raison d'une dépréciation et de dépenses d'intégration liées à l'acquisition de Serono.

Mais le laboratoire pharmaceutique allemand compte augmenter le dividende sur les résultats de 2007.

Resultats:

Bénéfice d'exploitation de 166,1 millions d'euros (consensus Reuters: 265 millions).

Merck a inscrit une charge de 54 millions d'euros pour le Serostim, un médicament traitant les effets secondaires du sida, et une autre, plus forte que prévu, de 75 millions d'euros liée à des licenciements ou encore à des fermetures de bureaux à la suite de l'achat de Serono.

Bénéfice net de 3,4 milliards d'euros, qui tient compte de la cession de la filiale génériques pour 4,9 milliards d'euros l'an passé. La valeur comptable de la filiale était de moins d'un milliard d'euros.

Endettement net : 355 millions d'euros fin décembre contre 5,4 milliards fin septembre.

Chiffre d'affaires de 1,8 milliard d'euros (consensus: 1,79 milliard).

Dividende:

Karl-Ludwig Kley, qui aura bientôt achevé sa première année comme président du directoire, a dit que le laboratoire proposait un dividende de 1,2 euro par action et une prime de deux euros pour 2007, contre respectivement 90 centimes et 15 centimes sur les résultats de 2006.

Objectifs:

Merck anticipe une croissance du chiffre d'affaires du groupe de 5 à 9% en 2008 et une marge d'exploitation, hors amortissements et coûts d'intégration, de 23% à 27%.

Pour sa très lucrative activité dans les cristaux liquides, dont il est le leader mondial, Merck vise une croissance du C.A. de 5% à 10% et une marge opérationnelle de 47% à 52%.

Au quatrième trimestre, la marge des cristaux liquides était de 53%. Cette activité représentait 14% environ du C.A. du groupe en 2007 mais près de la moitié de son bénéfice d'exploitation.

Commentaire:

"Même en cette période d'incertitude économique, nous pensons que 2008 sera à nouveau une année de croissance solide", a dit Kley, président du directoire depuis avril.

Contexte:

Merck, fondé voici 300 ans, s'est recentré sur des médicaments à marge élevée avec l'acquisition de la biotech suisse Serono pour 10,3 milliards de dollars.

Le laboratoire contrôlé par la famille Merck a vendu ses génériques à l'américain Mylan MYL.N l'an passé pour réduire l'endettement accumulé pour l'achat de Serono.

Serono, avec son Rebif, un traitement de la sclérose en plaques, contribue au résultat de Merck depuis 2007.

Takeda:

Merck et Takeda Pharmaceutical (4502.T), premier laboratoire japonais, ont décidé de mettre un terme au développement du traitement des cancers gastriques et colorectaux matuzumab en raison de tests cliniques décevants.

Les deux groupes travaillaient en commun sur ce médicament depuis 2005.

Bourse:

L'action perd 0,69% à 83,96 euros en matinée. Elle a perdu 5% depuis le début de l'année, alors que l'indice DJ Stoxx des pharmaceutiques européennes .SXDP a cédé 9% dans le même temps. L'action a chuté de 20% environ par rapport à son pic de l'an passé de 109 euros, en raison notamment des craintes d'une baisse des marges dans les cristaux liquides.

/Wye

Tableau des résultats annuels [nLA635151] [ID:nLA635151]

Version française Wilfrid Exbrayat

0 : 0
  • narrow-browser-and-phone
  • medium-browser-and-portrait-tablet
  • landscape-tablet
  • medium-wide-browser
  • wide-browser-and-larger
  • medium-browser-and-landscape-tablet
  • medium-wide-browser-and-larger
  • above-phone
  • portrait-tablet-and-above
  • above-portrait-tablet
  • landscape-tablet-and-above
  • landscape-tablet-and-medium-wide-browser
  • portrait-tablet-and-below
  • landscape-tablet-and-below